Codeco: les experts sollicités pour un avis sur de nouvelles mesures

Leur position, sollicitée par le gouvernement, sera cruciale dans la perspective d'un nouveau Codeco. Une décision attendue pour demain.

Experts du GEMS à Bruxelles
Trois des virologues du GEMS (Herman Goossens, Erika Vlieghe et Marc Van Ranst) le 8 juillet 2020 à Bruxelles @BelgaImage

À la suite de l’appel du ministre-président flamand Jan Jambon, mercredi, le gouvernement fédéral a demandé un avis du GEMS et du commissariat corona sur d’éventuelles nouvelles mesures à prendre "dans un souci de cohérence", a indiqué en conférence de presse le ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke. Convoquer un nouveau Comité de concertation sur la pandémie revient cependant au Premier ministre, et le ministre socialiste n’a pas souhaité s’avancer sur cette éventualité. Interrogé dans les couloirs de la Chambre en fin d’après-midi, Alexander De Croo n’a pas voulu faire de commentaire.

"Nous plaidons pour la cohérence"

Jan Jambon a plaidé mercredi pour la tenue d’un nouveau Comité de concertation avancé et des mesures supplémentaires, par exemple l’interdiction de toute activité récréative en intérieur. Une attitude qui tranche avec sa demande d’il y a quelques jours d’autoriser les répétitions culturelles.

"Nous plaidons pour la cohérence, la solidarité et le nécessaire sang froid", a réagi Frank Vandenbroucke face aux journalistes. Le ministre de la Santé publique ne s’est pas prononcé pour ou contre des restrictions supplémentaires dans la jeunesse, le sport et les loisirs. Mais il ne ferme pas la porte et insiste sur la nécessité d’avoir "un paquet cohérent" de mesures. "Je pense donc que l’on doit se poser des questions sur les activités intérieures", ajoute-t-il. Pour soulager la pression sur les hôpitaux, la limitation des contacts est la clé, même pour les personnes vaccinées, a-t-il martelé.

Le GEMS, le groupe d’experts sur la stratégie de gestion de la pandémie, se réunit mercredi soir, précise le commissaire corona du gouvernement, Pedro Facon. Sur base de son avis, lui-même transmettra ses recommandations au Premier ministre et aux ministres de l’Intérieur et de la Santé publique. La décision de tenir ou non un "Codeco" avancée est attendue jeudi, sur base des éléments factuels de la situation épidémiologique.

Sur le même sujet
Plus d'actualité