Troisième dose rappel du vaccin: tout ce qu’il faut savoir

On en sait désormais plus sur cette nouvelle campagne de vaccination. Voici les réponses aux questions que vous vous posez.

troisième dose rappel vaccin covid
(@Belga Image)

La troisième dose, le booster ou encore la dose de rappel est désormais une réalité. Difficile à imaginer lorsqu’on se souvient à quel point elle a été décriée la première qu’elle a été envisagée il y a plusieurs mois.

Mais désormais, de plus en plus de données scientifiques confirment non seulement son utilité pour renforcer l’immunité chez les vaccinés, mais également pour l’améliorer.

Si avec deux doses, on évitait les formes graves du Covid-19, d’après des études récentes, avec trois doses, les chances de tomber malade sont extrêmement faibles. Dans la très grande majorité des cas, si on contracte le virus, on est asymptomatique.

L’épidémie repartant de plus belle en Europe, et particulièrement en Belgique, le Comité de concertation a décidé de suivre les recommandations des experts en généralisant cette dose supplémentaire, qui était jusqu’à présent réservée aux plus fragiles.

Qu’est-ce que cette fameuse dose de rappel?

Il ne s’agit pas d’un nouveau produit, mais bien de doses supplémentaires des vaccins déjà utilisés en Belgique plus tôt dans l’année. Deux types de sérums seront utilisés : soit une nouvelle dose de Pfizer, soit une demi-dose de Moderna. Peu importe celui que vous avez reçu. Les données scientifiques montrent que « mélanger » les types de vaccins est non seulement sûr, mais en plus, améliore l’immunité.

Qui va recevoir une invitation pour la troisième dose?

Tout le monde. Il faut souligner que cette nouvelle campagne de vaccination ne part pas de zéro. Plus de 1,4 million de Belges ont déjà reçu cette nouvelle injection.

Quand vais-je recevoir mon invitation?

Cela dépend de votre domicile et de la date de votre dernière dose. En effet, selon le type de vaccin, il faut attendre plus ou moins longtemps pour le rappel. Pour Pfizer et Moderna, c’est 6 mois, mais pour AstraZeneca ou Johnson & Johnson, c’est 4 seulement.

Ensuite, les régions s’organisent différemment. À Bruxelles, il est déjà possible de prendre rendez-vous sur la plateforme BruVax. Pas de critère d’âge, il vous suffit d’avoir attendu le délai suggéré et vous pouvez vous inscrire.

En Wallonie, ça sera sur invitation, en commençant par les plus âgés, et beaucoup d’entre eux ont déjà été convoqués ou piqués. La plateforme QVax sera également relancée.

Pour les vaccinés AstraZeneca qui n’ont encore rien reçu, pas d’inquiétude. Les doses de rappel ne seront pas proposées avant la mi-décembre.

Où vais-je pour me faire vacciner?

La capacité de vaccination des régions n’est plus ce qu’elle était et doit être réaméliorée. Mais comme avant, un lieu à proximité de votre domicile vous sera indiqué. De nouvelles stratégies sont en cours d’élaboration et les nouveaux centres devraient être dévoilés sous peu.

À noter que les médecins généralistes sont autorisés à vacciner, mais rares sont ceux qui ont le temps. Il devrait également être possible pour les entreprises d’ouvrir une antenne pour leurs employés, mais le quand et le comment doivent encore être décidés.

Quels sont les effets secondaires de cette troisième dose?

Ils sont à peu de choses près les mêmes que pour les doses précédentes : douleur au bras, maux de tête, etc.

Vais-je garder mon Covid Safe Ticket si je ne me fais pas vacciner une troisième fois?

Pour l’instant oui, mais à terme, quand tout le monde aura été invité pour cette dose de rappel, il faudra très probablement trois doses pour garder son CST. Mais il faut d’abord que l’Union européenne se mette d’accord sur le sujet. Didier Reynders a expliqué qu’il allait suggérer une durée de 9 mois pour le pass sanitaire deux doses, et une validité illimitée pour ceux qui ont reçu le rappel.

Et si j’ai eu le Covid récemment, un rappel est-il nécessaire?

Oui, cette troisième dose est bénéfique à tout le monde. Mais, comme avant, il faut attendre une quinzaine de jours après le rétablissement avant de recevoir sa piqure.

La troisième dose protège-t-elle du variant Omicron?

C’est encore trop tôt pour le dire. Ce dernier vient d’être découvert et il faut attendre quelques semaines avant d’obtenir données et résultats à son sujet.

Sur le même sujet
Plus d'actualité