Un comité de concertation attendu le 19 novembre

Il s'agira notamment de déterminer la réponse sanitaire à adopter face à l'augmentation des cas de Covid-19. Des députés manifestent toutefois leur mécontentement vis-à-vis de la date fixée.

Un comité de concertation attendu le 19 novembre
Le Premier ministre Alexander De Croo le 20 août 2021 à Bruxelles lors d’un comité de concertation @BelgaImage

Le comité de concertation se réunira le 19 novembre pour faire le point sur la situation sanitaire, a-t-on appris au cabinet du Premier ministre, Alexander De Croo. Une réunion des représentants des gouvernements fédéral, communautaires et régionaux était attendue à la mi-novembre. Elle prend une importance particulière alors qu’une quatrième vague de la pandémie de covid-19 touche la Belgique.

Un Codeco tardif?

La commission de l’Intérieur de la Chambre examine ce lundi la proposition de loi qui confirme l’arrêté royal du 28 octobre portant la déclaration de la situation d’urgence épidémique. Un vote est attendu en fin de journée. «Des semaines difficiles s’annoncent. Le niveau de contamination est trop élevé et mène à des problèmes dans les soins de santé», a expliqué le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke, devant les députés.

Selon le rapport du commissariat corona qui a mené le gouvernement à activer le dispositif pandémie pour une durée de 3 mois, quelque 550 personnes pourraient ainsi être hospitalisées pour cause de covid-19 en soins intensifs dès le mois prochain.

L’opposition cdH et DéFI estime que le gouvernement ne doit pas attendre la fin de la semaine prochaine pour réunir un comité de concertation. «Des actions tellement urgentes que le Codeco se tiendra seulement dans dix jours… Ça ne va pas. Ni sur la gestion de crise. Ni sur la com. Ni pour emporter l’adhésion des citoyens aux gestes qui freinent le virus», a souligné la cheffe de groupe cdH, Catherine Fonck, sur Twitter. «Nous ne pouvons pas rester dix jours dans une telle situation. Que le Premier ministre prenne l’initiative d’un Codeco plus vite», a renchéri François De Smet (DéFI).

Sur le même sujet
Plus d'actualité