Le Covid Safe Ticket étendu à toute la Belgique ce lundi : tout ce qu’il faut savoir

À partir de ce 1er novembre, le pass sanitaire devient obligatoire dans l’ensemble du pays. Restaurants, lieux culturels, salles de sport… les lieux concernés ne sont pas toujours les mêmes au nord et au sud du pays.

covid safe ticket pass covid-19 coronavirus belgique wallonie bruxelles
©BELGAIMAGE

Depuis le 15 octobre, le Covid Safe Ticket (CST) étendu est obligatoire à Bruxelles. Après quinze jours, la période de « tolérance » durant laquelle les sanctions n’étaient pas appliquées prend fin ce 1er novembre. C’est également ce lundi que le pass sanitaire entre en application dans toute une série de secteurs, en Wallonie et en Flandre. Sur l’ensemble du territoire francophone, les règles en vigueur sont les mêmes. Où le CST est-il obligatoire ? Pour qui ? On récapitule.

Comment obtenir le CST ?

Pour obtenir le Covid Safe Ticket, il faut soit un certificat attestant d’un schéma vaccinal complet (au moins 14 jours après la dernière dose), soit un test PCR négatif de moins de 48 heures, soit un test antigénique réalisé dans les 24 heures par une personne légalement habilitée (comme un pharmacien), soit un certificat de rétablissement, datant de maximum 180 jours. Le CST est téléchargeable via l’application Covidsafe.be ou via le site Ma Santé.be.

Où est-il obligatoire ?

Le CST est requis dans les lieux suivants : les restaurants et les bars, pour les personnes assises à l’intérieur (les clients assis en terrasse en sont dispensés). Si les hôtels sont exemptés de CST, cela concerne uniquement leur activité d’hébergement ; pour l’accès à leurs salles de restaurant ou de conférence, le pass est nécessaire. Dans les clubs de sport et de fitness, le CST est obligatoire (pour les sports en salle et pour les sports en plein réunissant 200 personnes ou plus).

Même chose pour les foires et congrès, à partir de 50 personnes à l’intérieur et 200 personnes à l’extérieur. Dans les établissements appartenant au secteur culturel, récréatif ou festif (cinémas, théâtres, salles de concerts, etc.), le CST est également requis. Les visiteurs des maisons de repos sont aussi concernés. Le patient qui a rendez-vous dans un hôpital ou un parent accompagnant son enfant à une consultation n’est pas tenu de montrer patte blanche.

Le CST est aussi nécessaire pour tout événement de masse (50 personnes en intérieur, 200 en extérieur), ainsi que pour rentrer en boîte de nuit.

Pour qui ?

Le CST s’impose dès l’âge de 16 ans, sauf pour les événements de masse, les visites en hôpitaux et maisons de repos, où il est obligatoire dès 12 ans.

Important : le personnel de tous les établissements concernés (cafés, restaurants, salles de concerts…) ne doit pas avoir de CST. Le port du masque reste par contre toujours imposé.

Où ne peut-il pas être demandé ?

Il ne pourra pas être demandé dans les transports publics, les services publics, les activités éducatives (écoles et universités, académies d’art, etc.), ainsi que dans les magasins et centres commerciaux. Même chose pour le lieu de travail.

Comment est-il contrôlé ?

C’est au patron du café ou du restaurant, au gestionnaire de la salle… qu’il incombe de vérifier votre CST. Ainsi qu’à tous les membres du personnel explicitement désignés. C’est à l’entrée du lieu qu’il faut le dégainer. L’exploitant le lit (en version papier ou numérique) avec un smartphone sur lequel est téléchargée l’application CovidScanBE. La possibilité est laissée au contrôleur de croiser le QR code avec une carte d’identité.

Attention : il n’y aura pas de « round d’observation » en Wallonie. Aucune période de tolérance n’est prévue au sud du pays, en matière de contrôle.

Quelles sanctions ?

Des sanctions pénales sont prévues. Pour les visiteurs, de 50 à 500€ d’amende. Pour les organisateurs/ exploitants, l’amende est plus salée encore :  de 50 à 2500 € d’amende.

Et en Flandre ?

Les règles en vigueur en Flandre sont les mêmes que dans les deux autres Régions, même si la liste des endroits concernés par le CST est plus courte. Au nord du pays, il n’est pas requis pour aller dans un lieu culturel (théâtre, cinéma, etc.) ou dans un centre sportif. Le CST est par contre obligatoire dans les salles de fitness et dans les restaurants.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité