Port du masque, Covid Safe Ticket… les décisions du Comité de concertation

Le Comité de concertation a tranché. Port du masque et covid safe ticket, déjà introduits côté francophone, le seront aussi en Flandre.

Comité de concertation codeco Belgique masque cst covid-19
Alexander De Croo a annoncé les mesures du Codeco/ ©BELGAIMAGE

Initialement programmé pour ce vendredi 29 octobre, le Comité de concertation a finalement été avancé à ce mardi. Pour les autorités des différents niveaux de pouvoir, il s’agissait de prendre de nouvelles mesures ou de ré-insister sur des mesures existantes, alors que l’épidémie de coronavirus reprend de la vigueur. « Les chiffres sont là, ils sont évidents. Nous sommes dans une nouvelle vague de l’épidémie », a expliqué le Premier ministre. Et si plus de « 8 millions de Belges sont aujourd’hui vaccinés« , comme l’a souligné Alexander De Croo, l’évolution de la situation épidémiologique nécessitait un ajustement des mesures. Voici les principales décisions du Codeco :

À partir de vendredi, le port du masque sera à nouveau obligatoire dans les espaces publics intérieurs, dans les magasins et centres commerciaux, dans les établissements de soin, les lieux culturels, de cultes… Il s’appliquera aussi au personnel de l’horeca et dans les salles de fitness, y compris en Flandre où ce n’était plus le cas. Sous réserve de dispositions spécifiques, le masque n’est pas obligatoire dans les lieux et événements soumis au CST.

Jauge à la baisse pour l’instauration du CST

Le Covid Safe Ticket est justement élargi à l’ensemble du pays. Jusqu’à présent, il n’était implémenté qu’à Bruxelles, et programmé pour le 1er novembre en Wallonie. Il sera donc également obligatoire pour un certain nombre de secteurs en Flandre. Le Fédéral impose ainsi le CST dans tout le pays, pour l’Horeca et dans les salles de fitness. Pour les discothèques et les night-clubs, les règles en vigueur actuellement ne changent pas.

Pour les événements, la jauge de participants nécessaire avant l’instauration obligatoire du Covid Safe Ticket a été revue à la baisse. Dès vendredi 29 octobre, le pass sera imposé pour les événements de 200 personnes en l’intérieur et/ou 400 personnes à l’extérieur. Voilà pour le socle fédéral, le seuil « minimal » commun à toute la Belgique. Les Régions ont toutefois la possibilité de baisser la jauge impliquant l’utilisation du CST.  Pour rappel, le CST à Bruxelles et en Wallonie  (à partir du 1er novembre) est ainsi réclamé dès 50 personnes en intérieur, 200 en extérieur.

Lorsqu’il est possible, le télétravail est à nouveau recommandé.

La ventilation, « cruciale »

Concernant l’élargissement d’une troisième dose de vaccin à de nouveaux publics, le fédéral a choisi de temporiser : « Le Comité de concertation demande aux ministres de la Santé d’organiser l’administration d’une dose supplémentaire de vaccin pour la population générale dès que la place de cette dose dans le calendrier de vaccination sera scientifiquement démontrée », cite Le Soir.

A l’issue du Comité de concertation, le Premier ministre et le ministre de la Santé ont également insisté sur la ventilation des espaces intérieurs. C’est par exemple « crucial » dans les écoles, a souligné le ministre de la Santé, Franck Vandenbroucke.

À ce stade, ces mesures sont prises pour 3 mois. Le prochain Comité de concertation devrait avoir lieu le 19 novembre.

Sur le même sujet
Plus d'actualité