Covid: "La tendance est à la hausse, et devrait encore s’accélérer", selon Van Gucht

Le virologue explique les raisons de cette reprise épidémique et appelle à «maintenir les efforts».

Covid: «La tendance est à la hausse, et devrait encore s’accélérer», selon Van Gucht
Le virologue Steven Van Gucht le 24 septembre 2021 à Denderleeuw @BelgaImage

Les effets du retour de l’automne et l’assouplissement des diverses mesures sanitaires se font ressentir partout en Belgique avec une augmentation des nouvelles contaminations au coronavirus et des hospitalisations, a fait savoir vendredi le virologue Steven Van Gucht, lors du point presse hebdomadaire de Sciensano. Une tendance qui s’observe partout en Europe.

Gérable pour l’instant grâce à la vaccination

«Après une longue période de stabilisation, nous constatons dernièrement une tendance à la hausse concernant la situation épidémiologique, partout en Belgique et pour toutes les tranches d’âge», a expliqué le porte-parole interfédéral flamand, avertissant que la situation «devrait s’accélérer». «On vit de plus en plus à l’intérieur, les contacts sont plus rapprochés et beaucoup plus d’événements se font à l’intérieur. De plus, depuis le 1er octobre, nous connaissons de nouveaux assouplissements comme l’ouverture des dancings», a-t-il continué de détailler. Néanmoins, la couverture vaccinale montrant son efficacité, la situation dans les hôpitaux reste gérable pour l’instant. «Il faut maintenir les efforts», a cependant averti Steven Van Gucht.

Dans les pays européens où justement les populations présentent de faibles taux de vaccination (Bulgarie, Roumanie, Lettonie, Lituanie), les systèmes de soins de santé commencent à saturer. «La Roumanie, par exemple, avec 40% de sa population vaccinée seulement, a dû faire appel à l’aide européenne pour se faire livrer des respirateurs», a illustré le virologue.

Une mauvaise tendance

Pour en revenir aux chiffres belges, la Belgique a enregistré 2.227 nouveaux cas Covid-19 en moyenne par jour (+19%), sur la période allant du 5 octobre 2021 au 11 octobre 2021. Ces trois derniers jours, même si les données ne sont pas encore consolidées, ces chiffres seraient même plutôt situés entre 3.000 et 4.000 cas par jour, a indiqué M. Van Gucht. C’est surtout en Flandre Occidentale (+62%) et au Limbourg (+69%) que ces chiffres augmentent, mais c’était également dans ces provinces que le taux d’infection était le plus faible auparavant.

Plus de 5% des tests sont positifs, et parmi les patients qui vont chez leur médecin généraliste avec des symptômes grippaux, le taux de positivité s’élève même à environ 30%. Le nombre d’hospitalisations est lui aussi en hausse, avec 790 lits occupés (+8%), mais les unités de soins intensifs restent épargnées avec 192 places occupées. Le vaccin montre ici son efficacité, a réagi le virologue. Les jeunes restent majoritairement épargnés. Les décès enfin sont, eux aussi, également en hausse (+47%), avec, cette semaine, 11 personnes décédées par jour des suites du Covid, dont un tiers rien qu’en Région Bruxelles-Capitale.

Sur le même sujet
Plus d'actualité