La marche pour le climat commence et des « actions d’absentéisme » sont annoncées pour octobre

Anuna De Wever voudrait de cette façon accroître la pression sur la COP26.

La marche pour le climat commence et des « actions d’absentéisme » sont annoncées pour octobre
Manifestants lors de la marche pour le climat le 10 octobre 2021 à Bruxelles @BelgaImage

Depuis 13h-14h, la marche pour le climat défile dans Bruxelles à partir de la Gare du Nord en direction de la Rue de la Loi et du Cinquantenaire. Selon la zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles, le nombre de manifestants présents est estimé à 25.000, mais un comptage plus précis est en cours. De nombreuses personnes ont encore afflué à la gare du Nord après le départ de la marche, pour rejoindre les manifestants et gonfler encore les rangs. En tête du cortège, on trouve Anuna De Wever, une des grandes figures des manifestations belges pour le climat. Juste avant le début de l’événement, elle annonçait à «De Zevende Dag» et à VTM NIEUWS que des «actions d’absentéisme» sont également prévues dans les semaines à venir.

«Le plus important est que nous soyons de retour»

En amont de la marche, plusieurs partis politiques de gauche s’étaient rassemblés. C’était notamment le cas du PS, dont le président Paul Magnette est présent, du PTB et d’Écolo-Groen. Comme le fait savoir La Libre, certains manifestants n’étaient d’ailleurs pas ravis de cette présence politique. «C’est du greenwashing», dénonce l’un d’entre eux. Selon les témoignages sur place, tous les âges sont représentés.

Plus de 80 organisations organisent dimanche une nouvelle marche pour le climat dans la capitale. Après un an et demi dans leur chambre en raison de la crise corona, les organisateurs se remettent #backtotheclimate pour envoyer un signal fort à la politique. Jusqu’à 30 000 participants sont attendus. «Le plus important est que nous soyons de retour, avec de nombreuses organisations différentes», a déclaré la Coalition pour le climat.

Le Sommet des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26) aura lieu à Glasgow du 31 octobre au 12 novembre. Pour augmenter la pression, les actions d’absentéisme hebdomadaire reviendront également dans les semaines à venir, selon Anuna De Wever. La première est prévue le 22 octobre à Gand. «Si on enfreint les règles, il y a plus d’attention à l’action, et donc plus d’attention au climat», sonne-t-il. Une action d’absentéisme est également prévue à Louvain-la-Neuve.

Sur le même sujet
Plus d'actualité