Les coulisses du très élitiste collège de la princesse Élisabeth à Oxford

Seuls près de 600 étudiants ont la chance d’être admis dans le cadre prestigieux du Lincoln College. L'héritière du trône de Belgique en fait partie.

Vue sur le Lincoln College et le Brasenose College, à Oxford @BelgaImage

Dès octobre 2021, la fille du roi Philippe, Élisabeth, commencera son cursus de trois ans en «histoire et politique» à la prestigieuse université d’Oxford, la meilleure du monde selon le Times. Pour être précis, la princesse sera accueillie dans un des 39 collèges de l’institution, le Lincoln College. Un temps l’un des plus réputés d’Oxford, son éclat a quelque peu pali ces dernières années dans le classement Norrington qui classe ces fameuses écoles. Il est aujourd’hui 11e mais n’en reste pas moins un lieu d’excellence.

Le cadre rêvé pour étudier

Le Lincoln College est un des plus anciens encore existants à l’université d’Oxford. Il date de 1427 et a vu passer entre ses murs de grandes personnalités, comme le prix Nobel de médecine Howard Florey et le physicien John Radcliffe. L’actuel chancelier de l’Échiquier (le ministre britannique des Finances), Rishi Sunak, a étudié là-bas. Grâce à son parcours scolaire partiellement réalisé au Royaume-Uni, la princesse Élisabeth a pu passer les très difficiles tests nécessaires pour y accéder.

Avec son budget de 142 millions d’euro, le Lincoln College peut ainsi bichonner ses 600 étudiants soigneusement sélectionnés, la moitié étant des «undergraduates» et l’autre des «postgraduates» (respectivement des étudiants de bachelier et de master, à quelques différences près). Le tout dans un cadre de rêve digne de Poudlard. Ce collège est réputé comme celui ayant le mieux préservé son cachet historique, avec des salles communes parées de boiseries et des chambres avec vue soit sur une des belles cours d’Oxford soit sur des rues populaires comme Turl Street. «Contrairement à beaucoup d’autres collèges, nous n’avons pas de dépendances pourries des années 1960 qui gâcheraient tous les beaux endroits», déclare fièrement le manuel distribué aux nouveaux arrivants. Les cuisines du Lincoln College sont parmi les plus vieilles du pays.

Des cours sur mesure

Mais le plus grand prestige dont bénéficient les étudiants, c’est de pouvoir choisir un cursus sur mesure, avec les cours qu’ils désirent et uniquement ceux-là. C’est l’un des principaux éléments qui expliquent le très bon classement d’Oxford dans les classements internationaux. Autre privilège: les cours particuliers avec des professeurs de renom, particulièrement nombreux là-bas. Cela permet un suivi individualisé des étudiants avec des devoirs et des essais, contrairement à de nombreux cours uniquement dispensés ailleurs par conférences.

En-dehors des cours, les étudiants peuvent se réfugier dans l’église d’All Saints, non pas pour prier mais pour profiter de sa bibliothèque de 60.000 livres, uniquement accessible aux membre du Lincoln College sauf exception. Ses salles sont ouvertes jusqu’à 2 heures du matin.

Et puisqu’on est au Royaume-Uni, personne n’échappe à la célèbre rivalité entre collèges. En l’occurrence, le Lincoln College a un ennemi juré, le Brasenose College, fondé tout comme lui par un évêque de la ville de Lincoln et installé dans les bâtiments voisins. Seule trêve dans leur affrontement, le jour de l’Ascension, où le Lincoln College offre gratuitement de la bière à ses rivaux.

La princesse Élisabeth devrait toutefois ne pas rester tout le temps à Oxford. Il est prévu qu’elle revienne régulièrement en Belgique pour voir sa famille et s’imprégner de la vie publique belge.

Sur le même sujet
Plus d'actualité