"Comment ne pas te louer" : mais d'où vient cette chanson catho qui affole TikTok ?

Une chanson d'église devenue virale, ce n'est pas banal. « Comment ne pas te louer » est le tube inattendu de ce début d'année.

 Comment ne pas te louer  : mais d'où vient cette chanson catho qui affole TikTok ?
©Belgaimage

C'est le tube inattendu de ce début d'année sur TikTok. Depuis quelques jours, une prière catholique est reprise comme un hymne sur le réseau social. Jusque-là cantonnée aux choeurs des églises, « Comment ne pas te louer » s'est émancipé pour trouver des formes pour le moins originales. Les mises en scène sont nombreuses et variées. Reprise en playback par des stars de la téléréalité. Diffusée sur des images de fête. L'image policée et conservatrice de l'Eglise est dépoussiérée.

Nos dernières vidéos
La lecture de votre article continue ci-dessous
@marinahvhComment ne pas te louerrrrrr♬ son original - nibs767

@maevaa.ghennam #pourtoi #tiktok #fyp #amour #fypシ #trend ♬ son original - nibs767

 

Mais si la « Pop louange » s'est aujourd'hui invité dans sur le devant de la scène, cette chanson ne date pas d'hier. Elle a été composée et chantée pour la première fois en 2009 par le prêtre spiritain camerounais Aurélien Saniko.

La rythmique est déjà bien présente. Les paroles sont déjà entêtantes. Depuis près de quinze ans, la prière se répand sur le continent africain, dans les églises et les écoles, avant d'arriver jusqu'en Europe.

@africangospeltubes Je vous presente la fin du spectacle #commentnepastelouer#commentnepastelouerchallenge ♬ original sound - Africangospeltubes

@praise_musique Replying to @🦋🦋 Le collège de Massabielle qui chante pour le seigneur ❤️ #tiktokchretien #commentnepastelouer #guadeloupe ♬ son original - Praise

Mais c'est sans doute une vidéo postée sur TikTok en octobre 2022 qui fait passer cette musique de l'ombre à la lumière. Avec plus de 4,5 millions de vues, c'est elle qui aurait lancé la hype.

@nibs767♬ son original - nibs767

Interrogé par BFMTV, le prêtre Saniko confie : « Je comprends cet engouement parce que c'est une musique de joie, une musique qui entraîne. J'ai atteint mon objectif qui est qu'on puisse se retrouver tous et avoir le même langage : le langage de l'amour. » Et alors que les religions étaient davantage représentées ces dernières années comme source de division, cette chanson catholique rassemble aujourd'hui tous les Dieux et toutes les spiritualités.

Débat
Sur le même sujet
Plus d'actualité