Marcel Sel condamné pour avoir attenté à l'honneur et à la réputation d'un journaliste de la RTBF

Le blogueur Marcel Sel a été condamné par le tribunal civil de Bruxelles pour avoir attenté à l'honneur et à la réputation d'un journaliste.

Marcel Sel condamné pour avoir attenté à l'honneur et à la réputation d'un journaliste
Marcel Sel © Belga Image

Le tribunal civil de Bruxelles a condamné, le 9 décembre, le blogueur Marcel Sel à verser un euro symbolique à la RTBF et à l'un de ses journalistes pour avoir attenté à l'honneur et à la réputation de ce dernier. Marcel Sel, qui se présente comme romancier et journaliste, avait publié sur Facebook un commentaire au sujet d'un article de Philippe Carlot, journaliste à la RTBF, contenant des propos diffamatoires à l'égard de l'auteur.

Le tribunal a estimé que Marcel Sel s'en était pris non pas au contenu de l'article de Philippe Carlot mais à la personne même du journaliste, l'accusant notamment d'être "un pourri parmi les pourris, qui n'hésite pas à s'en prendre aux jeunes femmes pour satisfaire ses instincts reptiliens". Il l'a accusé également d'avoir voulu alimenter, par son article, son camp idéologique "le plus haineux et le plus violent aujourd'hui en Belgique francophone" et d'œuvrer "au service du fascisme islamiste". Pour le tribunal, il s'agit de l'imputation méchante de plusieurs faits précis, dont Marcel Sel ne rapporte pas la preuve.

"Aucune explication n'est, par ailleurs, donnée permettant de justifier que de tels propos soient tenus. L'on aperçoit pas davantage (...) en quoi de telles attaques pourraient permettre de contribuer à un débat d'intérêt général ou répondre à un souci quelconque d'informer les gens", expose le tribunal.

Les propos diffamatoires tenus par Marcel Sel ont été publiés sur le compte Facebook de ce dernier, à la suite de la parution, le 19 mars 2021, d'un article de Philippe Carlot intitulé "Des étudiants de la Haute École Bruxelles-Brabant votent une motion de méfiance contre Nadia Geerts". L'article exposait le conflit qui opposait des étudiants à l'une de leurs enseignantes après que celle-ci avait publié un message de solidarité envers Samuel Paty, sur la page Facebook du Conseil des étudiants.

Deux autres procédures judiciaires de la part de journalistes à l'encontre de Marcel Sel sont en cours. Florence Hainaut et Myriam Leroy citent en effet le blogueur en justice pour calomnie et diffamation. Les procès au civil se tiendront respectivement en mai et octobre 2023.

Sur le même sujet
Plus d'actualité