Donald Trump déjà moqué après l’annonce de sa candidature : son nouveau slogan inspire les internautes

Le nouveau slogan de Donald Trump « Make America Great and Glorious Again » pour la présidentielle de 2024 a inspiré les internautes sur Twitter.

Donald Trump © Belga Image

Donald Trump a déposé ce mardi auprès des autorités électorales américaines sa candidature à l’élection présidentielle de 2024, peu avant d’en faire l’annonce dans un discours depuis sa luxueuse résidence de Mar-a-Lago, en Floride. " Afin de rendre à l’Amérique sa grandeur et sa gloire, j’annonce ma candidature à l’élection présidentielle" , a déclaré l’ancien président devant ses militants. " Cela ne va pas être ma campagne, cela va être notre campagne" , leur a-t-il promis.

Promettant que l’Amérique était " de retour ", il a dressé un tableau idyllique de son premier mandat, évoquant un pays en paix, prospère et respecté sur la scène internationale. A l’inverse, il n’a pas eu de mots assez durs pour dénoncer le bilan de son successeur, le démocrate Joe Biden.Un pays plongé dans la violence et la criminalité, où la flambée des prix étrangle les ménages américains, où des " millions " de clandestins traversent la frontière avec le Mexique, s’est-il indigné.

L’ancien président a remis au goût du jour le mantra de sa campagne de 2016 " Make America Great Again " avec un nouveau slogan : " Make America Great and Glorious Again ", abrégé MAGAGA. L’acronyme de la nouvelle devise de Trump a fait réagir la toile et provoqué l’amusement de nombreux internautes.

‘Magaga’ veut en réalité dire ‘grand-mère’ en finnois ", écrit un tweetos. " Est-ce que Trump est en train de dire ‘Lady Gaga est notre mère’?", s’interroge un autre avec humour. "Le nouveau slogan de Trump ‘MAGAGA’ m’a immédiatement fait penser à cette blague géniale des Simpson ", " ‘MAGA’ devenant ‘MAGAGA’ est la pire évolution de Pokémon de tous les temps "… Les réactions sont nombreuses sur Twitter.

 

D’autres voient une ressemblance entre le " Magaga " de Trump et " Magog ", symbole biblique de l’apocalypse. " Je me demande si l’un des membres de QAnon a déjà remarqué que #MAGAGA ressemble étrangement à Magog, l’une des puissances mondiales maléfiques mentionnées dans le livre de l’Apocalypse ", s’interroge un internaute. " Je suis presque sûr que Gog et Magog dans la Bible ne sont qu’une mauvaise traduction de MAGAGA ", affirme un autre.

La candidature de Donald Trump sera sa troisième à la Maison Blanche. Mais même si son influence sur le parti républicain reste indéniable, il sort fragilisé des élections de mi-mandat de mardi dernier, lors desquelles nombre de ses lieutenants ont déçu.

L’élection de 2024 pourrait tenir du remake de celle de 2020: son adversaire d’alors, l’actuel président démocrate Joe Biden, a réaffirmé cette semaine son " intention " de briguer un deuxième mandat. Mais lui a pris soin de repousser toute décision définitive à l’année prochaine.

Sur le même sujet
Plus d'actualité