"Battre la Russie sur le champ de bataille est un objectif qui ne pourra jamais être atteint"

La Russie affirme clairement qu'elle ne perdra "jamais" la guerre en Ukraine, a déclaré jeudi son ambassadeur à l'ONU à Genève.

à quand la fin de la guerre
Des soldats ukrainiens. (@Belga Image)

Battre la Russie sur le champ de bataille est un objectif qui ne pourra jamais être atteint" , a dit l’ambassadeur Guennadi Gatilov à des correspondants accrédités à l’ONU à Genève (ACANU). Selon lui, " les Etats-Unis n’ont retenu aucun enseignement " de la crise des missiles à Cuba il y a 60 ans.

Il a accusé Washington de pousser l’Ukraine à poursuivre la guerre contre son pays. " La Russie souhaiterait s’engager en faveur d’une solution politique" , a affirmé M. Gatilov. Il a adressé les mêmes reproches à l’UE et ajouté que Moscou estime ne pas être responsable de la fin des discussions à Istanbul il y a quelques mois.

Des visites auprès des prisonniers de guerre ukrainiens

Par ailleurs, la Russie dit " travailler " à l’organisation des visites du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) auprès des prisonniers de guerre ukrainiens. Cinq à six ont déjà eu lieu. Mais il n’est " pas possible " d’organiser des visites auprès de plus de 6.000 détenus, a-t-il insisté. " Nous faisons du mieux que nous pouvons" , a-t-il également ajouté.

Il a affirmé que ces personnes n’étaient pas maltraitées. Et de demander une " réciprocité " de la part de l’Ukraine où les détenus russes sont torturés, selon lui. Le CICR a de son côté récemment appelé les parties à garantir des visites auprès de tous les prisonniers de guerre liés à ce conflit.

M. Gatilov, enfin, a déclaré que Moscou pourrait ne pas reconduire l’accord sur l’exportation des céréales depuis les ports ukrainiens, en vigueur depuis juillet dernier pour quatre mois. La Russie a une nouvelle fois relayé son inquiétude sur le volet russe de l’arrangement, déplorant encore des obstacles à l’exportation de céréales et d’engrais depuis son pays.

Sur le même sujet
Plus d'actualité