"C’était comme un film catastrophe" des passagers évacués dans le tunnel sous la Manche

Des passagers de l'Eurotunnel entre la France et l'Angleterre ont dû évacuer par un tunnel de service mardi soir en raison d'une alarme à bord d'une navette ayant provoqué des heures de perturbations, a indiqué l'opérateur de la liaison.

eurotunnel ©BelgaImage
eurotunnel ©BelgaImage

L’incident a été déclenché par une " alarme à bord d’une navette ", a affirmé mercredi matin à l’AFP John Keefe, directeur des Affaires publiques du groupe Getlink, qui exploite le tunnel sous la Manche.

" La navette a été amenée à un arrêt contrôlé et inspectée. Par mesure de précaution, pour leur sécurité et leur confort, nous avons transféré les passagers à bord vers une autre navette, via le tunnel de service ", a-t-il poursuivi.
Des photos et vidéos partagées sur les réseaux sociaux montrent des passagers empruntant à pied un tunnel, certains avec leurs affaires ou leur chien.

" Le tunnel de service était terrifiant "

Sarah Fellows, 37 ans, de Birmingham, a déclaré à l’agence de presse PA que " Le tunnel de service était terrifiant ". " C’était comme un film catastrophe ", a-t-elle décrit, " Il y avait une femme qui pleurait dans le tunnel, une autre femme qui faisait une crise de panique ".

Michael Harrison, de Cranbrook, Kent, l’un des passagers du train évacué, a déclaré être " finalement arrivé à Folkestone six heures après l’embarquement. "
" Les opérations comme celle-ci prennent du temps, mais elles sont pour la sécurité de tous et doivent être menées avec précaution ", a affirmé M. Keefe, ajoutant que cela avait eu pour conséquence des temps de traversée plus longs.

" Même si certains passagers ont vécu un voyage plus long que prévu, tout le monde était en sécurité à tout moment ", a-t-il assuré. Le service était de retour à la normale mercredi matin.

Sur le même sujet
Plus d'actualité