Quand Macron s’affiche chemise ouverte: voulez-vous voter pour moi?

Dans la dernière série de photos publiées sur le compte de sa photographe officielle, Soazig de la Moissonnière, un cliché affole la toile. Et une chose est sure, le candidat n’a pas froid aux yeux. Hey Macron, go Macron, soul Macron, go Macron…

Macron chemise ouverte
Macron chemise ouverte

Il semblerait que le timide soleil de printemps soit bien plus chaud dans le midi. C’est ce dont témoigne la dernière série de photo du président sortant, postée sur Instagram. Lors d’un rassemblement à Marseille, on y découvre les traditionnels clichés de campagne. Une photo de couple assez pudique, un Macron enfilant sa traditionnelle chemise blanche, un Macron gonflé à bloc haranguant les foules dans ladite chemise blanche. Et puis stupeur et étonnement, c’est un Macron affichant fièrement sa toison, chemise blanche largement ouverte sur son poitrail, dans un canapé en cuir, les jambes bien écartées (mansplaining, vous dites ?) qui se laisse découvrir.

Un post défrisant

Qualifié de véritable thirst trap (comprendre un post sur les réseaux sociaux visé à attirer l’attention ou à éveiller l’intérêt sexuel) sur Twitter, la pilosité du président français est sur toute les lèvres. Si ce dernier affirme que ce cliché est " peut-être passé un peu vite " sous ses yeux, à quelques jours des élections il parait peu probable que ce cliché soit une simple erreur candide…

Dans l’émission C à vous, le président comparé à Demis Roussos, rigole volontiers et plaisante " si des fans de Demis Roussos nous écoute, cela pourrait peut-être avoir de l’impact. " Il poursuit même " On pourrait même avoir ce que les sociologues appellent le marginal sécant entre les fans de Roussos et de Jean-Luc Mélenchon et cela peut-être un gros réservoir de voix. "

Pas un coup d’essai

Ce n’est pas la première fois qu’une série de photo du président Macron secoue la toile. En mars dernier, on le découvrait mal rasé, en sweat à capuche (alors que tout le monde autour de lui est en costume), l’air quelque peu débraillé. Une volonté à peine dissimulée de s’attirer les faveurs des plus jeunes. Alors que faire de ce cliché ? Cherche-t-il les faveurs de la gent féminine en se transformant en sex-icon ?

On vous le concède volontiers, le fait qu’une photo presque shirtless du président sortant fasse autant de bruit et occupe tant d’espace médiatique à la veille du grand débat et du second tour témoigne sans équivoque de la nullité de cette campagne présidentielle et de la morosité que la sphère politique inspire. Mais il n’empêche que cela nous questionne.

Pour dimanche soir, on verra ce que le peuple français aura à dire.

Sur le même sujet
Plus d'actualité