Le prix Nobel de la paix décerné à deux journalistes

Les journalistes Maria Ressa et Dimitri Mouratov ont été récompensés du prix Nobel de la Paix pour « leurs efforts à défendre la liberté d’expression, qui est une condition préalable à la démocratie et à une paix durable ».

Le prix Nobel de la paix décerné à deux journalistes
AFP

Maria Ressa est une journaliste philipo-américaine. Dmirty Muratov est un journaliste russe.

La première, âgée de 58 ans, a fondé un média d’investigation Rappler en 2012 dans lequel « elle utilise la liberté d’expression pour exposer les abus de pouvoir et l’autoritarisme croissant dans son pays natal, les Philippines », a salué le président du comité Nobel Berit Reiss-Andersen.

Le deuxième, âgé de 59 ans, est un des fondateurs et rédacteur en chef du journal russe Novaïa Gazeta. Il « a depuis des décennies défendu la liberté d’expression en Russie dans des conditions de plus en plus difficiles », a souligné le jury.

Maria Ressa et Dimitri Muratov « sont les représentants de tous les journalistes qui défendent cet idéal dans un monde où la démocratie et la liberté de la presse sont confrontées à des conditions de plus en plus défavorables », a déclaré Berit Reiss-Andersen.

C’est la première fois que le prix Nobel de la paix célèbre la liberté de la presse.

Sur le même sujet
Plus d'actualité