Une personne sur six souffre de problèmes de santé mentale en Europe

En Europe, 84 millions de personnes sont confrontées à des problèmes de santé mentale 165.000 décès par an sont imputables aux troubles mentaux ou du comportement.

Une personne sur six souffre de problèmes de santé mentale en Europe
(Crédit photo: Pressassociation)

Le « Headway 2023 Mental Health Index », un indice multidimensionnel et paneuropéen sur la santé mentale dans les soins de santé, sur les lieux de travail et dans les écoles, a été présenté jeudi lors d’un forum qui se tenait au Cercle royal gaulois, à Bruxelles.

Il révèle qu’en Europe, 84 millions de personnes sont confrontées à des problèmes de santé mentale, soit une personne sur six, et que 165.000 décès par an sont imputables aux troubles mentaux ou du comportement. Ces troubles arrivent à la cinquième place des maladies les plus courantes et à la deuxième des maladies les plus invalidantes.

L’urgence d’améliorer le bien-être mental est confirmée par de récentes études de l’OCDE qui estiment que le coût total des troubles de la santé mentale dépasse 600 milliards d’euros en Europe (soit 4% du PIB européen), pointe le rapport.

Pourtant, de grandes disparités existent en ce qui concerne les dépenses publiques allouées à la santé mentale dans les pays européens, précise-t-il. Elles n’avoisinent en moyenne que 5,5% des dépenses totales en matière de soins de santé.

Quant à la pandémie de Covid-19, qui a provoqué peur, anxiété, isolement et appauvrissement particulièrement parmi les femmes, les enfants et les professionnels de la santé, elle n’a fait que souligner davantage à quel point la santé en général, et la santé mentale en particulier, a un impact significatif sur tous les secteurs économiques et sociaux de la société, souligne le rapport.

Pour l’ensemble des experts présents, il est d’une importance cruciale de placer la santé au sommet de l’agenda politique dans l’ensemble des pays.

Le rapport « Headway 2023 Mental Health Index » est le résultat de la collaboration entre Angelini Pharma et le Think Tank italien The European House – Ambrosetti.

Sur le même sujet
Plus d'actualité