Une bouteille à la mer japonaise retrouvée 37 ans plus tard à Hawaï

Le club de sciences naturelles d'une école secondaire japonaise avait lancé 750 bouteilles à la mer entre 1984 et 1985 pour étudier les courants océaniques.

Une bouteille à la mer japonaise retrouvée 37 ans plus tard à Hawaï
Illustration. ©Agefotostock

 

Durant le mois de juin, une petite fille de 9 ans a retrouvé une bouteille en verre contenant des lettres sur une plage d’Hawaï.

À l’intérieur, il s’agissait de formulaires de contact, disponibles en plusieurs langues, expliquant pourquoi cette bouteille avait été jetée à la mer et demandant à celui qui la trouverait de contacter son propriétaire.

Jusque-là, rien de trop surprenant. Pourtant, l’histoire a été rapportée dans plusieurs journaux. Cette bouteille avait été lancée à l’eau depuis les côtes japonaises, à 6.000 kilomètres de là, mais surtout, en 1984 !

Etudier les courants

En effet, il s’agissait d’un projet éducatif d’une école secondaire de Choshi, dans la préfecture de Chiba.

L’idée était, grâce au retour des bouteilles, d’étudier les courants océaniques avec les élèves du club de sciences naturelles.

Ces étudiants ont mis à l’eau 750 bouteilles entre 1984 et 1985 près de l’île tokyoïte de Miyakejima, avec l’aide des garde-côtes de Choshi.

Depuis, on a retrouvé ces messages dans 17 lieux. À plusieurs endroits du Japon, sur l’atoll de Midway, qui appartient aux États-Unis, mais aussi aux Philippines, en Chine et même sur la côte ouest des USA.

Après avoir reçu, en 2002, un dernier courrier après la découverte de la 50e bouteille sur l’île de Kikaijima au sud-ouest du Japon, soit déjà 17 ans après les faits, le club de sciences naturelles a cessé ses activités en 2007.

La surprise fut donc immense lorsque l’établissement scolaire a reçu un nouveau formulaire de contact rempli le 3 septembre dernier en provenance de Hawaï.

« Nous pensions que la dernière bouteille avait été trouvée à Kikaijima. Nous n’avions jamais imaginé qu’une autre serait trouvée 37 ans plus tard », a déclaré Jun Hayashi, le sous-directeur, lors d’une réunion d’information.

Un drapeau souvenir

Émues par ce courrier lointain, Nozomi Hakkaku et Asuka Yamaguchi, deux étudiantes de 16 ans, ont écrit des lettres de remerciement pour la jeune fille qui a trouvé la bouteille. Elles y ont joint un petit drapeau commémoratif, symbolisant la pêche. « Je veux chérir le lien que la bouteille nous a apporté par-delà les frontières et l’espace-temps », ont-elles déclaré.

« J’ai été surprise, cela a ravivé des souvenirs nostalgiques de mes années de lycée. Je remercie les personnes impliquées », a commenté Mayumi 54 ans, qui faisaient partie du club de sciences naturelles de l’école à l’époque.

Aujourd’hui, avec les différentes règles de protection des océans, ainsi que de la faune et de la flore marine, de telles expériences ne seraient plus possibles. Ce qui rend cette découverte encore plus exceptionnelle.

Sur le même sujet
Plus d'actualité