La Loterie nationale donnera davantage aux bonnes causes

L'aide annuelle de la Loterie Nationale aux organisations caritatives passera de 185 millions à 200 millions d'euros. Cela représente 75 millions en plus sur les 5 prochaines années.

La Loterie nationale donnera davantage aux bonnes causes
Jannie Haek, CEO de la Loterie Nationale. (Belga)

Le secrétaire d’Etat en charge de la Loterie nationale, Sammy Mahdi, et le CEO de celle-ci, Jannie Haek, ont signé mardi le nouveau contrat de gestion de cette institution. Annuellement, 15 millions d’euros supplémentaires seront donnés aux organisations caritatives, soit 75 millions durant les 5 années couvertes par le contrat, a annoncé M. Mahdi dans un communiqué.

L’aide annuelle aux organisations caritatives passera structurellement de 185 millions à 200 millions d’euros. Environ 250 d’entre elles bénéficient de ce soutien chaque année.

« Dans le contexte de la crise corona, nous avions précédemment décidé de verser exceptionnellement 200 millions d’euros en 2020, principalement pour les associations de lutte contre la pauvreté et les organisations du secteur culturel et sportif. Grâce aux bons résultats de la Loterie Nationale, nous pouvons également ancrer cela dans le contrat de gestion pour les 5 prochaines années« , a expliqué M. Mahdi qui rappelle que le chiffre d’affaires de la Loterie a augmenté en moyenne de 4,5% au cours des 5 dernières années.

Le contrat de gestion prévoit également la création d’un Haut conseil de l’éthique des loteries et des jeux.

Cet organe jugera et informera sur la protection des joueurs, le caractère éthique des jeux de loterie et des jeux de hasard, ainsi que sur les tendances et évolutions sociales du marché des jeux de hasard. La recherche scientifique sera également stimulée par cette instance.

« Nous voulons jouer un rôle de premier plan dans le débat public. En collaboration avec des experts en toxicomanie, le Conseil peut, par exemple, enquêter sur les publicités qui favorisent la dépendance« , a souligné le secrétaire d’Etat.

Plus d'actualité