Une ligne de délation pour “signaler les propos gauchistes inappropriés tenus en classe”

Elle est drôle, l’extrême droite flamande. Mais son humour trop subtil est mal compris…

Vlaams Belang's Tom Van Grieken delivers a speech at a national fight meeting (Nationale strijdmeeting) of far-right Flemish party Vlaams Belang in Gent, Friday 13 September 2019. BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK

Nous francophones n’y entendons décidément rien à l’esprit drolatique du Vlaams Belang. Prenez son facétieux président. Pour la rentrée scolaire, Tom Van Grieken s’adressait aux jongens de Flandre via leur réseau préféré, TikTok. En t-shirt (cool!), il leur confiait joyeusement qu’il “détestait l’école”. On rit! Et que son “dégoût pour la rentrée scolaire” venait des “professeurs de gauche qui tentent d’incorporer leurs foutaises multiculturelles à tort et à travers dans leurs cours”. Ces sales profs qui parlent de tolérance ou qui expliquent les horreurs des régimes autoritaires, c’est caca-boudin.

Plus drôle encore: après la victoire du VB aux élections de 2024 (déjà acquise!), il promet de “présenter la facture” à ces pédagogues beurk-beurk qui “doivent prendre garde”. Et de gaiement préciser: “Nous allons faire un projet de loi pour tous ces enseignants gauchistes!” En bons élèves de leur maître ès fachoteries, les Jeunes du Vlaams Belang ont déjà très jovialement créé une ligne de délation pour “signaler les propos gauchistes inappropriés tenus en classe” via des vidéos balancées sur le Net. Très en foufette à cette belle idée, leur mentor a déjà proposé que les profs “repérés” puissent être sanctionnés. Nous qui aurions dû lire L’humour fasciste pour les cons, nous en concluons tristement que la Flandre façon VB sera celle de l’intimidation, de la délation et de la chasse aux “déviants”.

Dépourvus de drôlerie sauce Belang, nous signalons que les nazis faisaient de même dans les années 30-40, et les talibans aujourd’hui. Paul Magnette est encore moins farce: “L’horrible président du Vlaams Belang qui incite les jeunes flamands à filmer et balancer des vidéos de profs, c’est typique des fachos et c’est dégueulasse”. M’enfin Polo, calme tes nerfs! Face au tollé (en Flandre aussi), l’hilarant Monsieur Van Grieken dit maintenant que “c’était une plaisanterie”. Que l’indignation est “exagérée”. Que la polémique est un “grand procès d’intention”. Et que ses propos étaient juste un “appel aux enseignants”. Alleï, si on ne peut plus menacer ceux qui apprennent aux élèves que le racisme si drôlement pratiqué par le Belang est un délit, on ne peut même plus s’amuser alors…

Sur le même sujet
Plus d'actualité