Test Achats alerte contre les compléments multivitaminés pour enfants

L’association affirme que non seulement leur prix est abusif mais aussi que leur consommation serait parfois néfaste aux enfants.

BELGAIMAGE

Les produits multivitaminés pour enfants seraient en moyenne quatre fois plus chers qu’un simple complément en vitamines D. C’est ce qui ressort d’une étude menée par l’association des consommateurs belges Test Achats. Cette dernière a également constaté que plusieurs suppléments peuvent être surdosés, ce qui présenterait « des risques concrets pour la santé de l’enfant ».

Un surdosage aux multiples conséquences

Selon Test Achats, seul un supplément en vitamine D est indispensable pour un enfant en bonne santé. Pourtant, l’association constate que les compléments multivitaminés ont la cote aussi bien en pharmacie qu’en grande surface. « Ils sont en moyenne quatre fois plus chers (11 euros par en moyenne au lieu de 2.5 euros par mois) que les simples compléments en vitamine D », constate la porte-parole de Test Achats Julie Frère.

Outre cela, sur les 34 compléments analysés par les chercheurs, 11 présentent des doses trop élevées. « Ce surdosage est pourtant dangereux », alerte Julie Frère. « Par son accumulation facile dans l’organisme, la vitamine D peut se trouver en excès avec comme conséquence une hypercalcémie, des troubles neurologiques et un risque de lithiase rénale. Une overdose s’accompagne de nausées, vomissements, diarrhées, douleurs et fatigue ».

L’association demande également aux parents d’être très prudents par rapport à l’accumulation de plusieurs compléments alimentaires. En effet, certains enfants reçoivent également d’autre types de compléments, comme l’oméga trois ou encore les probiotiques. Cependant, ces derniers peuvent aussi contenir de la vitamine D et donc entrainer un surdosage.

Sur le même sujet
Plus d'actualité