S’associer entre communes pour lutter contre les inondations: la solution ?

Plusieurs communes de l'est du Brabant wallon ont décidé d'agir ensemble contre les inondations grâce à un service supracommunal. 

Inondations à Dinant (illustration). (Crédit: Belga)

Les bourgmestres des communes de Beauvechain, Hélécine, Incourt, Jodoigne, Perwez, Orp-Jauche et Ramillies ont décidé de mener ensemble différentes actions dans le cadre de la lutte contre les inondations. Il s’agit notamment de réaliser une cartographie commune des points noirs et des potentielles zones de rétention, de créer un service supracommunal pour mutualiser certains travaux de prévention et de communiquer ensemble pour la mise en place de bonnes pratiques.

Individuellement déjà, ces communes de l’est du Brabant wallon, qui sont unies au sein du Groupe d’action local (GAL) Culturalité, ont déjà pris des initiatives comme la création de zones de rétention temporaire ou de bassins d’orage, le placement de grilles de récupération des eaux ou encore la pose de fascines dans les endroits critiques, en coopération avec le monde agricole.

« Mais l’enjeu climatique se fait de plus en plus critique et, à côté des actions déjà menées par les communes et le GAL Culturalité, les communes doivent apporter des réponses aux impacts de ce défi majeur en se concertant et en mutualisant énergies et moyens. Les débordements des cours d’eau et coulées boueuses font fi des frontières communales« , explique le GAL Culturalité.

Les sept bourgmestres ont dès lors décidé de mener ensemble des actions concrètes. Un service supracommunal sera ainsi créé pour mutualiser la création, l’entretien et la gestion des fossés, ainsi que l’entretien des canalisations et des égouts. La cartographie commune des points noirs établie au niveau des bassins hydrographiques de la Dyle et de la Gette permettra d’identifier de nouvelles zones de rétention et cet objectif sera recherché via des partenariats avec les Contrats de rivière, les services de la Région wallonne et la Province du Brabant wallon. Une large campagne de communication de proximité vers les agriculteurs et les citoyens est également annoncée pour inciter à la mise en oeuvre de bonnes pratiques.

Sur le même sujet
Plus d'actualité