Ibrahim Ouassari : " A MolenGeek, tout le monde est le bienvenu "

Depuis les bureaux de MolenGeek, où les jeunes apprennent à se former aux nouvelles technologies, Ibrahim Ouassari a répondu aux questions de Maxime Binet pour l'émission "Il Faut Qu'on Parle" sur DH Radio ce vendredi matin.

Belga

Le co-fondateur de MolenGeek nous explique tout d’abord ce que font actuellement les étudiants présents dans le bâtiment situé au coeur de Molenbeek. « Ils apprennent le marketing digital c’est-à-dire comment communiquer sur les nouveaux réseaux sociaux, comment avoir une présence sur le web et y contrôler son image par exemple. Ce sont des métiers qui sont actuellement fortement demandés par les grandes entreprises. »

 

Mais quel profil de personnes profiter de ces différentes formations ? C’est là que MolenGeek a de nombreux avantages… si vous êtes Bruxellois. « Tout le monde est le bienvenu. Nous ne demandons aucun diplôme ou quoi que ce soit. Il faut juste savoir écrire et parler. Malheureusement la formation est régionalisée en Belgique donc les profils pouvant y participer doivent venir des 19 communes de la Ville de Bruxelles », explique Ibrahim Ouassari.

Si MolenGeek a été créé, c’est en partie pour tenter d’inverser la courbe du chômage dans la commune qui est extrêmement important avec 22% de chômeurs sur le territoire, et presque 40% au niveau des 18-25 ans. Grâce aux différentes formations possibles, les employeurs sont de plus en plus nombreux à accueillir des jeunes sortant de là. « Le taux de sorties positives, c’est-à-dire les personnes qui trouvent un travail, qui lancent leur entreprises ou qui suivent une autre formation dans l’aide digital, il est de 85% à MolenGeek » souligne le co-fondateur de l’ASBL.

Pour Ibrahim Ouassari, si le taux de chômage est si élevé chez les jeunes à Bruxelles, c’est suite à des manquements dans les différentes formations des secteurs en pénuries. « Il y a un manque de compétences quand je sonde les entreprises. Il y a un manque de personnes formées aux besoins du marché et c’est ce que MolenGeek tente de palier comme problème. »

Plus d'actualité