Déjà trois médailles pour la Belgique aux Jeux Paralympiques

La Belgique commence fort à Tokyo : trois médailles, dont une dorée, en à peine deux jours de compétition.

Michèle George, médaille d'or. - BELGA

La délégation belge s’est fixé un objectif de dix médailles à Tokyo. Nos athlètes vont-ils y arriver ? Pour le moment, la Belgique en a remporté trois aux Jeux Paralympiques, qui se déroulent du mardi 24 août au dimanche 5 septembre. D’ici la fin de la compétition, ils ont encore de la marge.

Deux médailles en dressage

Michèle George, porte-drapeau lors de la cérémonie d’ouverture, a offert la troisième médaille ce jeudi, dans l’épreuve de dressage, Grade V, avec sa jument Best of 8. Et pas n’importe laquelle, l’or. La cavalière de 47 ans, paralysée de la jambe gauche après un coup de sabot en 2008, a une nouvelle fois dominé le concours, qu’elle avait déjà remporté aux Jeux Paralympiques de Londres en 2012 dans la catégorie IV.

Plutôt dans la journée, Manon Claeys a décroché, elle, la médaille de bronze de l’épreuve individuelle test en dressage, classe IV. La cavalière, coachée justement par Michèle George, a réussi une belle note de 72.878 pour sa première participation aux Jeux et se qualifie aussi pour l’épreuve individuelle de freestyle, le 30 août prochain, réservée aux huit premiers.

Manon Claeys

Cette Flandrienne fut vice-championne d’Europe en 2019 et 2017. Suite à une chute de cheval en 2007, elle s’est retrouvée avec des nerfs endommagés côté droit, au bras et à la jambe. « Je n’ai que 30% de capacité de ce côté-là du corps », explique-t-elle sur sa page Facebook. Après deux ans de rééducation, elle a pu se remettre à l’équitation, décidant de poursuivre dans le dressage. « Je me suis dit que je ne devais pas me plaindre parce que cela aurait pu être pire. Je ne vais pas finir dans une chaise roulante. Je suis reconnaissante surtout de pouvoir encore marcher et de faire toujours ce que j’aime le plus. »

Duo gagnant

Le compteur des médailles belges avait été ouvert ce jeudi par Griet Hoet et Anneleen Monsieur en cyclisme sur piste. Avec un chrono de 1:07.943 dans le kilomètre contre-la-montre en classe B, le duo est monté sur la troisième marche du podium. En 2016, à Rio, elles avaient pris la 8e place dans cette épreuve.

griet hoet et anneleen monsieur

Et après ?

Les chances de médailles pour la Belgique ne s’arrêtent pas là. Toujours en cyclisme sur piste, Griet Hoet et Anneleen Monsieur tenteront de décrocher une nouvelle récompense samedi lors du 3km en poursuite individuelle, leur principal objectif.

En tennis de table, Laurens Devos et Florian Van Acker, champions en titre, se sont qualifiés pour les quarts dans leur classe respective.

En goalball aussi, ça commence bien. Bruno Vanhove, l’autre porte-drapeau, et son équipe ont remporté leur premier match de poule jeudi. Les Belgian Bulls, numéro six mondial, ont battu la Chine dans le groupe B, troisième au classement mondial, 10 buts à 3. Le deuxième des quatre matches de poule est prévu cette nuit face à la Turquie.

Plus d'actualité