Bulle, horeca, vaccination obligatoire pour les soignants… les décisions du Codeco

Le Comité de concertation s’est réuni vendredi. Il a décidé des mesures encore nécessaires à partir du 1er septembre.

BELGAIMAGE

 

En conférence de presse, le Premier ministre Alexander De Croo a annoncé les décisions du Comité de concertation. Les voici : La bulle sociale sautera une bonne fois pour toute à partir du 1er septembre. À cette date, il sera possible d’inviter un nombre non limité de personnes chez soi. Longtemps limitée à une seule personne (comme à Noël), puis à deux ou quatre, la bulle sociale était fixée (officiellement) à 8 personnes en intérieur, pour cet été encore. Cette disparition concerne également Bruxelles, malgré une situation épidémiologique plus délicate dans la capitale.

Port du masque : 

A partir du 1er septembre, le port du masque n’est plus obligatoire dans les espaces accessibles au public des entreprises, des collectivités publiques ou des associations, ainsi que dans le secteur culturel, festif, sportif, récréatif et événementiel pour les événements et fêtes privées rassemblant moins de 200 personnes à l’intérieur et 400 personnes à l’extérieur, sauf décision contraire de l’autorité locale. Même chose pour la distanciation sociale, qui ne sera plus de mise. Il est toutefois toujours obligatoire dans les lieux publics comme les transports en commun, ou les magasins,…

Le Covid Safe Ticket va être élargi

Pour les événements à l’intérieur réunissant 200 spectateurs ou plus et les événements en plein air réunissant 400 spectateurs ou plus, les organisateurs qui le souhaitent peuvent (et non « doivent ») utiliser le Covid Safe Ticket à partir du 1er septembre, afin d’y limiter l’accès aux seules personnes munies de ce coronpass.

Dès le 1er octobre, la jauge passera à 500 personnes en intérieur et 750 en extérieur.

Il sera toujours possible d’organiser des événements de plus de 200 personnes en intérieur ou 400 en extérieur sans exiger le Covid Safety Ticket. Dans ce cas, il sera obligatoire d’y faire porter le masque à chaque participant et d’y garantir le respect de la distanciation sociale.

La vaccination va devenir obligatoire pour le personnel soignant

Le Codeco a tranché, et s’est positionné sur un accord de principe en faveur de la vaccination pour les prestataires de soins. Les modalités de cette obligation – et les conséquences face à un éventuel refus de s’y conformer – doivent encore être définies, la concertation sociale doit également encore avoir lieu.

La prochaine réunion du Codeco, mi-septembre, devrait formaliser cet accord de principe.

Horeca

Toutes les mesures sont levées, sauf le port du masque. Dès le 1er septembre, le nombre de personnes par table ne sera plus limité. Il sera possible de consommer au bar. Les heures de fermeture et d’ouverture ne seront plus limitées (la fermeture était jusqu’ici fixée à 1H du matin). Seul le port du masque restera d’application en cas de déplacement.

Attention : cette levée de mesures concerne uniquement la Wallonie et la Flandre. À Bruxelles, la situation reste inchangée. « A Bruxelles, on met les assouplissements sur pause : il est important d’envoyer ce signal et de travailler sur le taux de vaccination, en particulier auprès des jeunes », a expliqué le ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort. « Nous maintenons les règles actuelles, l’arrêté ministériel. Le télétravail reste fortement recommandé, nous allons renforcer les contrôles pour veiller à son respect », a-t-il ajouté.

Boîtes de nuit, télétravail, cultes 

Discothèques et cafés dansants peuvent rouvrir le 1er octobre. Mais la Flandre, la Wallonie et Bruxelles peuvent toujours décider de rouvrir plus tard, en fonction de la situation sanitaire.

Le Codeco invite les entreprises à « ancrer structurellement le télétravail ». Il reste recommandé à Bruxelles.  A partir du 1er septembre, il n’y aura plus de restrictions pour les mariages civils, les enterrements ou les communions/baptêmes (Sauf à Bruxelles).

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité