Incendies et pics de chaleur aussi en Italie et en Tunisie

Les feux de forêt se sont étendus dans le sud de la péninsule alors que de part et d’autre du canal de Sicile, des records de température ont été atteints.

Image des pompiers italiens face à un feu de forêt près de Palerme, le 10 août 2021 @BelgaImage

L’Italie est frappée cette semaine par un pic de chaleur accompagné d’incendies dans le sud du pays, notamment en Sicile et en Calabre, où un parc naturel classé de l’Unesco est menacé. Une vague de chaleur qui a également touché la Tunisie, où des records de température ont été enregistrés mardi par l’Institut national de la météorologie, en particulier dans le nord et le centre du pays.

Record absolu ce mercredi en Sicile

La péninsule italienne affronte actuellement sa semaine la plus chaude de l’été, avec des températures qui ont déjà atteint plus de 47 degrés en Sicile près de Syracuse. Le service national de météorologie s’attend à ce que le record de la température la plus élevée jamais enregistrée en Italie (48,5 degrés en 1999 en Sicile) soit battu ce mercredi. Le thermomètre devrait monter jusqu’à 49-50 degrés dans le sud-est de la Sicile, et 39-42 degrés en Calabre (la pointe de la Botte italienne), dans les Pouilles (le talon de la Botte), et en Campanie (région de Naples).

En Calabre et en Sicile, les pompiers ont dû procéder à 300 interventions au cours des 12 dernières heures, et sept Canadairs sont mobilisés depuis l’aube, ont annoncé les pompiers. Les Madonie, une zone montagneuse près de la capitale sicilienne Palerme, sont assiégées depuis plusieurs jours par les flammes, alimentées par le vent et la chaleur, détruisant cultures, habitations et bâtiments industriels. Le gouverneur de Sicile Nello Musumeci a demandé à ce que l’état d’urgence national soit déclaré pour les Madonie. Le ministre de l’Agriculture Stefano Patuanelli est attendu sur place ce mercredi pour rencontrer les maires des communes les plus touchées.

En Calabre, les flammes menacent le géoparc mondial Unesco de l’Aspromonte, un complexe de montagnes, de crêtes et de plateaux à près de 2.000 mètres alternant avec des vallées profondes s’élevant sur un fragment péninsulaire de la chaîne des Apennins, offrant un panorama spectaculaire sur le détroit de Messine, l’Etna et les îles Éoliennes.

La Sardaigne, où un éleveur de 35 ans soupçonné d’incendie volontaire a été arrêté mardi, n’est pas épargnée : 13 incendies ont été enregistrés pour la seule journée de mardi, et six d’entre eux ont nécessité l’intervention de moyens aériens.

Tunis étouffe sous la chaleur

De l’autre côté de la Méditerranée, dans la capitale Tunis, le thermomètre a grimpé à 48°C mardi en milieu de journée, la température la plus chaude enregistrée depuis le record de 46,8°C en 1982. Les températures sont de 9 à 15°C au-dessus des normales saisonnières, en particulier dans le nord et le centre-est, selon l’Institut national de la météorologie, qui prévoit une « baisse progressive » de la température à partir de jeudi. Des records de température ont été également enregistrés dimanche dans le sud du pays, atteignant les 48,5 °C, selon la même source.

Sur sa page Facebook officielle, le ministère de la Santé a déconseillé aux citoyens de sortir aux heures les plus chaudes, les appelant à s’hydrater régulièrement. De son côté, le ministère de l’Agriculture a incité les éleveurs et les fermiers producteurs à prendre des mesures de précaution pour limiter l’impact de la canicule notamment sur les volailles et les cultures. En Algérie voisine, la canicule a attisé une cinquantaine d’incendies depuis lundi soir, ayant fait sept morts.

Sur le même sujet
Plus d'actualité