Sécurité routière en Belgique : moins de décès mais plus d’accidents pour le 1er semestre 2021

L'Institut Vias signale une hausse de 12% du nombre d'accidents et de 11% concernant le nombre de blessés.

L'E40, en 2019. (Belga)

Le nombre de décès sur les routes belges a légèrement diminué au cours du premier semestre de l’année 2021. C’est ce que révèle le dernier baromètre sur la sécurité routière de l’institut Vias. Toutefois, le nombre d’accidents est en augmentation, tout comme les accidents impliquant un cyclomoteur.

Alors que la tendance générale en Belgique est à une baisse du nombre de décès sur les routes de deux pourcents par rapport à 2020, les tendances en Wallonie et en Flandre sont totalement opposées : une diminution de 20% en Wallonie et une augmentation de 24% en Flandre.

Vias signale également une hausse de 12% du nombre d’accidents et de 11% concernant le nombre de blessés. Au contraire du pourcentage de décès, le pourcentage des accidents suit la même tendance dans les trois régions : 16% en Wallonie, 11% en Flandre et 6% à Bruxelles.

Enfin, l’institut remarque une hausse de 39% du nombre d’accidents impliquant un cyclomoteur. Ce nombre avait pourtant diminué de 55% entre 2011 et 2020. Pour Vias, cette augmentation n’est pas due au succès des vélos à assistance électrique car sur les 1.517 victimes, seuls 123 en utilisaient.

« En raison des restrictions plus strictes l’an dernier, il est très difficile de comparer le premier semestre de 2021 avec celui de 2020 » conclut Vias. « Si la tendance générale reste positive en ce qui concerne le nombre de décès, la hausse importante des victimes en Flandre reste préoccupante. En effet, on s’oriente petit à petit vers une reprise totale des activités et ces assouplissements ne doivent pas mener à un relâchement sur les routes« . 

Plus d'actualité