« Le capitaine Haddock n’aurait jamais pu survivre à la tension de la finale de hockey »

La presse anglo-saxonne ne tarit pas d'éloges sur l'équipe nationale belge masculine de hockey sur gazon, les Red Lions, qui s'est parée d'or jeudi à Tokyo en battant les Kookaburras australiens à l'issue d'une session "dramatique", "palpitante", tendue" ou encore "extraordinaire" de shoot-out en finale du tournoi olympique.

Belga

« Un tir au but dramatique pour l’or se termine en agonie pour les Kookaburras », pouvait-on lire jeudi dans les colonnes du Sydney Morning Herald. « Mille millions de mille milliards de mille sabords! Le nerveux capitaine Haddock de la série Tintin, exportation culturelle préférée de la Belgique, n’aurait jamais pu survivre à la tension de la finale olympique de hockey masculin », poursuit l’article.

« Les Red Lions, la meilleure équipe du monde depuis les Jeux Olympiques de Rio, ont ajouté une médaille d’or à leurs titres de champion du monde, d’Europe et de Pro League après un match nul 1-1 dramatique contre l’Australie, ponctué par une séance de shoot-out encore plus dramatique », résume l’article consacré au match.  Le média public australien Australian Broadcast Corporation (ABC) évoque aussi « une séance de shoot-out palpitante » dans l’article annonçant que « les Kookaburras obtiennent l’argent après s’être inclinés face à la Belgique ».

Belga

The Guardian publie aussi un article sur son site en titrant : « La Belgique prive les Kookaburras de l’or du hockey après une extraordinaire séance de shoot-out ». La nouvelle relate en longueur les minutes intenables d’une séance à rebondissements. « Cela a semblé une éternité ». « Par une chaude nuit de Tokyo, les Belges ont fait mieux que les Kookaburras, qui ont été déçus. Les deux équipes étaient dans une forme défensive impeccable dans les premiers quarts-temps », relève encore The Guardian.

Le New York Times (NYT) aussi évoque la victoire belge à Tokyo dans la discipline, titrant que « L’équipe masculine belge de hockey sur gazon bat l’Australie pour sa première médaille d’or ». Les Red Lions « finalistes des Jeux de Rio en 2016, s’étaient jurés de ne plus échouer si près du but. Et jeudi, à l’issue d’une séance de shoot-out tendue contre l’Australie, classée première mondiale, la Belgique s’est imposée, 3-2, pour remporter sa première médaille d’or olympique en hockey sur gazon », résume le quotidien américain qui ne manque pas de noter les « techniques sophistiquées d’entrainement » des Belges.

Belga

Un article leur avait en effet déjà été consacré dans le NYT, les jours précédents la rencontre, pour analyser la préparation des joueurs en salle chauffée pour s’acclimater à l’été tokyoïte. « Cela a fonctionné, puisque la Belgique est passée d’une seule médaille olympique (bronze en 1920) à deux médailles consécutives », salue le quotidien américain. La victoire n’est pas passée inaperçue non plus en Nouvelle-Zélande, Radio New Zealand signalant sur son site internet que la Belgique était entraînée par le néo-zélandais, Shane McLeod, ancien entraîneur des Black Sticks.

Plus d'actualité