Tour de France : cinq victoires belges, une première depuis 1986

Grâce à Wout van Aert (trois victoires), Tim Merlier et Dylan Teuns, cinq étapes sont tombées dans l'escarcelle de coureurs belges durant le Tour de France 2021. Le cyclisme belge n'avait plus été à pareille fête depuis 1986.

©BELGAIMAGE/ Wout van Aert victorieux lors de la 21e et dernière étape du Tour, dimanche 18 juillet.

Wout van Aert a réussi un triplé exceptionnel, en gagnant une étape de montagne, celle du Mont Ventoux (11e étape), le contre-la-montre de Saint-Emilion (20e étape) et le sprint des Champs-Elysées dimanche, lors de la 21e et dernière étape. Le Slovène Tadej Pogacar, 22 ans, a lui remporté son deuxième Tour de France.

En symbole de sa victoire sur les Champs-Elysées, van Aert a pointé trois doigts vers le ciel. Pendant l’interview flash qui a succédé, il ne pouvait toujours pas réaliser qu’il avait levé les bras à trois reprises sur ce Tour 2021. » Non, je ne peux pas vraiment« , a plaisanté le principal intéressé. « Ce Tour a été fantastique. C’était comme des montagnes russes. Terminer avec un week-end comme celui-là, c’est au-dessus de toutes les attentes« , a rajouté un van Aert ravi.

« Sortir de la boîte »

Ce dimanche soir, Wout van Aert doit déjà prendre l’avion avec d’autres Belges afin de rallier Tokyo pour les Jeux Olympiques. Cette victoire sur les mythiques Champs-Élysées laissera peut-être quelques traces lors des épreuves de la semaine prochaine. « Je pense que je me suis peut-être mis un peu en difficulté, car je dois prendre l’avion ce soir et les interviews vont prendre pas mal de temps. On verra si j’arrive à temps », a souri le champion de Belgique. Bien évidemment, ce n’est pas grave que je sois allé chercher la victoire aujourd’hui. Une victoire comme celle d’aujourd’hui est inestimable« , affirme van Aert.

L’arrivée sur les Champs-Élysées était située un peu plus haut que d’habitude. « Ça a donné plus de chances à une équipe comme la nôtre de sortir de la boîte« , explique le triple vainqueur d’étapes. « Merci à notre petite équipe, en particulier à Mike Teunissen qui m’a placé en parfaite position. J’avais toute confiance en Mike pour me placer dans les meilleures conditions. Je n’avais plus qu’à tenir sa roue. Son lead-out était de classe mondiale. Chapeau bas! »

Record inaccessible

Avant Wout van Aert, Tim Merlier s’était imposé au sprint à Pontivy (3e étape) et Dylan Teuns avait conclu un solo au Grand-Bornand (8e étape). En 1986, Pol Verschuere, Ludo Peeters, Eddy Planckaert, Rudy Dhaenens et Frank Hoste s’étaient tour à tour imposés.

Le record belge semble aujourd’hui inaccessible : quinze succès lors de l’édition 1927. En 1972 et 1974, les coureurs belges s’étaient partagé 14 étapes, Eddy Merckx en remportant à lui seul 6 et 8. Avant Van Aert, le dernier Belge à s’offrir trois étapes sur le même Tour était Tom Steels en 1999.

Plus d'actualité