La géographe reste convaincue que la meilleure façon de convaincre à la vaccination est de sensibiliser « mais si ça ne fonctionne pas, il faut peut-être passer à l’obligation »

En Belgique, un comité de concertation se penchera sur une éventuelle nouvelle étape du plan de déconfinement. Face à la hausse des contaminations, est-il judicieux d’alléger encore les mesures ? « Il faut relativiser puisqu’une grande partie de la population est vaccinée, ce qui protège contre les formes graves du Covid. On devrait rapidement arriver à aplatir la courbe des hospitalisations. Mais, à quel point je ne sais pas ? Idéalement, il faudrait attendre encore un petit peu et arrêter le plan de déconfinement pour le moment. Il faudrait attendre deux trois semaines pour voir l’impact sur les hospitalisations ».