La gloire de nos Diables en 7 moments forts

Depuis les débuts de la sélection nationale belge en 1904, les Belges en maillot noir, jaune ou rouge nous ont offert plusieurs moments d’anthologie.

Depuis 2010, la génération dorée ne cesse de nous faire vibrer. - BELGA

Belgique 1 – Portugal 0

Il y avait le groupe de la mort (Portugal, Allemagne et France), lors des phases de poules de cet Euro 2020 joué en 2021. Il y a maintenant un parcours de la mort pour notre équipe nationale qui a franchi avec brio la première étape des huitièmes de finale face au Portugal de Ronaldo. Un match intense à défaut d’être flamboyant, qui a tenu en haleine la Belgique entière jusqu’à la dernière minute. On retiendra les arrêts magistraux de Courtois, ainsi que son crochet sur Ronaldo qui amènera le magnifique but de Thorgan Hazard. Vendredi, place à l’Italie… Avant la France puis l’Allemagne?

“Je l’ai dit, bordel”

Ils vont le faire… Je l’ai dit, bordel, je l’ai dit”, explosera dans son micro l’ancien défenseur désormais consultant Philippe Albert lors de la spectaculaire remontada des belges face au Japon qui les menait 2-0 en huitièmes de finale du Mondial 2018. Une phrase qui restera dans les annales comme une des meilleures envolées d’un commentateur sportif lors d’un match qui aura fait suer plus d’un supporter. Après, ce sera le Brésil. Puis la France…

Médaille d’or

On ne les appelait pas encore “Diables” à cette époque où, officiellement, l’équipe nationale belge de football n’existe pas encore. Mais en 1920, lors des Jeux olympiques d’Anvers, la sélection hôte fait honneur au pays et remporte la médaille d’or en battant la meilleure équipe d’Europe d’alors: la Tchécoslovaquie. Un sacre (le seul jusqu’à maintenant) qui décuplera l’intérêt des Belges pour le ballon rond.

Une finale!

Cet Euro qui en rappelle un autre… En 1980, les Diables affrontent l’Angleterre, l’Espagne et l’Italie avant d’enfin atteindre leur première finale en compétition internationale. Ils s’inclineront 2-1 avec les honneurs face à la Mannschaft dans le stade olympique de Rome.

Mexico 1986

“Mais qui va nous battre?” s’exclamait alors un supporter au micro de la RTBF après la victoire improbable des Belges face à l’Espagne lors des quarts de finale du Mondial 86 au Mexique. Réponse: l’Argentine, trois jours plus tard, puis la France, qui obtient la 3e place. Qu’à cela ne tienne, l’expérience Mexico 1986 restera la meilleure performance de l’équipe belge de football jusqu’au Mondial 2018.

diables rouges

Les Diables rouges à leur retour de Mexico, en 1986. – BELGA

Génération dorée

Depuis 2010, la génération dorée ne cesse de nous faire vibrer. À commencer par cette soirée d’octobre 2013 en Croatie où un certain Romelu Lukaku s’élance sur la pelouse, signe un doublé en un peu plus de 20 minutes et valide ainsi le ticket des Diables pour la Coupe du monde 2014.

Girl power

Une nouvelle ère se met progressivement en place: celle du football féminin. Nos Red Flames ont commencé à écrire leur histoire avec leur première victoire dans un grand tournoi en battant la Norvège lors de l’Euro 2017, à Breda. Si elles n’ont pas réussi à décrocher leur place pour la phase finale du Mondial français 2019, elles seront bien en poste à l’Euro 2022. Elles ont terminé premières de leur groupe devant la Suisse, responsable de leur élimination en 2019.

Plus d'actualité