Déconfinement de ce dimanche: qu’est-ce qui change?

Bulle sociale, Horeca, télétravail, magasins, événements en tous genres: les nouvelles mesures concernent de nombreux domaines de la vie quotidienne.

@BelgaImage

Dès ce dimanche 27 juin, la Belgique entre dans une nouvelle phase du plan été. Une étape permise par le faible nombre de patients Covid en soins intensifs (seulement 157 ce samedi) et de décès (5,4 en moyenne par jour). Les nouvelles hospitalisations continuent quant à elles leur décrue (25% en moins par rapport à la semaine passée). Un cocktail parfait qui permet un élargissement de la bulle sociale, avec de nombreuses répercussions sur les activités permises.

Plus nombreux dans les restos, magasins…

À partir d’aujourd’hui, les Belges sont autorisés à avoir des contacts étroits avec non plus quatre mais huit personnes en intérieur (enfants non compris jusque 12 ans). Mécaniquement, cela relève la limite du nombre d’individus à une même table dans l’Horeca à huit (ou plus s’il y a un même ménage ou des enfants). Les restaurants et les bars pourront désormais rester ouverts de 5h du matin jusqu’à 1h du matin. Adieu la fermeture imposée à 23h30 donc ! L’Horeca pourra utiliser des plexiglas pour éventuellement mettre plus de tables et les jeux de café (kicker, fléchettes, baby-foot) pourront être utilisés.

Par ricochet, les nouvelles règles de l’Horeca bénéficient à d’autres secteurs. Les night shops peuvent notamment bénéficier de cet horaire élargi jusqu’à 1h du matin. Idem pour les événements type spectacles. Quant aux banquets et aux réceptions, ils sont soumis à la même règlementation que les bars et restaurants.

L’élargissement de la bulle incite également à des assouplissements dans d’autres domaines. C’est le cas des résidences de vacances où il est désormais permis de se rassembler jusqu’à 15 sans contrainte. S’il y a plus de monde, cela ne peut se faire uniquement que si des protocoles sont mis en place. Autre changement notable: il n’y a plus du tout de limite du nombre de personnes entrant ensemble dans un magasin, tant qu’elles portent le masque évidemment. Précisons enfin que dès aujourd’hui, le télétravail n’est plus que fortement recommandé.

Des rassemblements élargis

Les jauges pour tel ou tel événement sont également réhaussées à partir de ce 27 juin. Les lieux de culte peuvent désormais 200 personnes en intérieur et 400 en extérieur. Pour les marchés, braderies, foires et brocantes, c’est 5.000 personnes et s’il y a plus, il faut prévoir un plan de circulation à sens unique avec des entrées et des sorties différentes. Le port du masque reste obligatoire tout l’été lors de ce type de rassemblement, sans oublier la désinfection des mains et la distance sociale dans les attractions.

Les événements comme les spectacles peuvent accueillir jusqu’à 2.000 personnes assises en intérieur, avec une limite adaptée à la capacité maximale de chaque salle comme noté dans le plan du CIRM, et jusqu’à 2.500 en extérieur. Pour accueillir plus, il faudra attendre la mise en place du système du Covid Safe Ticket. Les événements en plein air peuvent se passer du masque si les participants sont assis et l’autorisation des autorités n’est pas nécessaire en-dessous de 100 personnes en intérieur et 200 en extérieur.

Pour les autres types de rassemblements, de nouvelles règles sont également appliquées. Concernant les manifestations, il n’y a plus d’interdiction pendant la nuit mais toujours l’obligation du masque et de la distance sociale. Les team buildings en présentiel sont à nouveau permis. Enfin, pour les activités sportives, les mineurs peuvent être accompagnés par un proche, les vestiaires et les douches peuvent être utilisés, et la jauge des groupes sportifs se situe désormais à 100 personnes (encadrants non inclus).

Sur le même sujet
Plus d'actualité