Le corps de Jürgen Conings a été retrouvé

Selon les premiers éléments de l'enquête, il s'agirait bien du corps du militaire recherché depuis le 18 mai.

Belga

C’est le journal Het Belang Van Limburg qui l’annonce : le corps de Jürgen Conings a été retrouvé dans le Dilserbos. L’agence Belga affirme de source sûre qu’il s’agit bien du corps du militaire recherché depuis le 18 mai.

 

C’est lors d’une balade à vélo que le bourgmestre de Maaseik, Johan Tollenaere (Open Vld) aurait remarqué une forte odeur de cadavre en putréfaction. Il a alors transmis les coordonnées aux autorités.

 

Selon le parquet fédéral, le corps sans vie d’un individu de sexe masculin a été retrouvé dimanche par des promeneurs dans les bois de la commune de Dilsen-Stockem. Selon les premiers éléments de l’enquête, il s’agirait bien de Jürgen Conings, disparu depuis le 17 mai 2021.

Le parquet fédéral précise dans un communiqué que « la cause de la mort est probablement, selon les premières constatations, imputable à un suicide par arme à feu, mais cette cause devra être établie avec certitude lors d’une expertise médico-légale à venir ».

Aucune autre information ne sera communiquée pour l’instant. « Il est demandé aux médias de respecter l’intimité de la famille du disparu. Un nouveau point sur la situation pourra être fait en fin de journée en collaboration avec le centre de crise », ponctue le parquet.

Belga

Rappel des faits

 

Le 17 mai, Jürgen Conings, un militaire de carrière disparaît en laissant une lettre inquiétante dans laquelle il menace l’Etat, le virologue Marc Van Ranst et de s’en prendre à une mosquée. Il a avec lui des armes lourdes dont certaines seront retrouvées dans sa voiture en bord de forêt dans le Limbourg une semaine plus tard. Mais aucune trace de l’homme.

 

Proche de l’extrême droite (il est membre du Vlaams Belang), celui-ci reste introuvable. Les autorités belges et Interpol sont à sa recherche. Il est armé lourdement, est un militaire expérimenté et a été mis sur la liste des terroristes par l’Ocam, l’agence qui évalue la menace terroriste dans notre pays, sans que la Défense du pays ne l’observe de plus près.

 

Un mois après sa disparition, son corps en décomposition vient d’être retrouvé.

 

 

 

(Rédaction en ligne avec Belga)

 

 

Plus d'actualité