Euro 2020: Coca-Cola, Heineken, des sponsors pas très foot

Après Cristiano Ronaldo, c'est Paul Pogba qui a répudié devant les caméras un sponsor officiel de l'Euro. Mais qu'ont-ils tous contre les boissons à bulles ?

DR

Un petit geste anodin et l’UEFA tremble. Cristiano Ronaldo n’aime pas le Coca-Cola. Paul Pogba n’est pas fan de la Heineken. Mardi en conférence de presse, la star portugaise avait enlevé les bouteilles de Coke mises bien en évidence face caméra en disant simplement : « Aguà ! » Sous-entendu : « Si vous voulez jouer au foot et devenir aussi bon que moi, oubliez le Coca, buvez de l’eau ! ». Résultat, l’action de The Coca-Cola Company perdait 1,7% dans la foulée.

 

Quelques heures plus tard, Paul Pogba, homme du match lors de France-Allemagne, a fait de même avec des bouteilles de Heineken, l’autre gros sponsor de l’Euro 2020. Aucune explication n’a été donnée et beaucoup ont attribué ce geste au fait que le milieu de terrain français était musulman. Mais les bouteilles de bière étaient sans alcool. Allez savoir…

 

La Chine sponsorise en masse

 

Reste que deux des plus grandes stars du foot ont très simplement fait savoir qu’elles n’appréciaient pas beaucoup les boissons-sponsors de l’Euro. Sale coup pour l’UEFA, d’autant que Coca-Cola et Heineken ont signé les plus gros chèques pour l’organisation de cet Euro. Il s’agit d’ailleurs de deux sponsors qu’on peut qualifier de « traditionnels ». Coca-Cola est même le partenaire de l’UEFA depuis… 32 ans. Pour le reste, les nouveaux sponsors sont surtout… chinois. En premier lieu, TikTok et Aliplay sont entrés dans l’arène du foot européen.

 

Frondeurs, les footballeurs ? Pourtant, ceux-ci sont aussi liés par des contrats publicitaires… Quoi qu’il en soit, Radja Naingolan, ancien Diable Rouge (qui n’est pas en odeur de sainteté avec le sélectionneur Roberto Martinez), a répondu à sa manière aux Coca et Heineken-gates, via Twitter. Une photo où on le voit, comme s’il était en conférence de presse à l’Euro, devant une rangée de bouteilles d’alcool. « Allez, marrons-nous ! », a-t-il écrit.
 

Sur le même sujet
Plus d'actualité