Le duel : la gauche vs. l’extrême gauche

La passe d’armes au Parlement entre Raoul Hedebouw et Pierre-Yves Dermagne résume tout l’enjeu entre PTB et PS.

Hedebouw vs Dermagne @BelgaImage

L’extrême gauche

Un botaniste
Raoul Hedebouw, 43 ans, Liégeois, est depuis 2008 porte-parole du PTB et député fédéral depuis 2014. Ses parents étaient ouvriers sidérurgistes et militants à la CSC. Il a effectué des études de botanique.

Défaite
Hedebouw accuse les socialistes de faire passer les “concessions” faites à la droite pour des “victoires”. ”Monsieur Dermagne, on est au cœur du raisonnement qui a expliqué les défaites de la gauche depuis trente ans. C’est au nom du moindre mal justifié que 98 % des travailleurs de ce pays ont leurs salaires bloqués. […] Arrêtez de me dire que c’est une victoire historique! C’est faux! C’est une défaite!

Ce qui fait mal
Hedebouw au Parlement a mis le doigt là où l’accord AIP fait mal. “Il est partiel, vu que le grand sujet de l’AIP est la norme salariale. Vous avez décidé de la retirer de l’AIP et d’imposer le blocage salarial de 0,4 %, alors que nous avons vu aujourd’hui, par exemple, que le chiffre d’affaires de la distribution a augmenté de 7 %. Il y avait de l’argent à donner aux travailleurs. […] Quasiment personne n’est concerné par le salaire minimum.”

Floche sociale
Le parti marxiste est considéré, largement devant le PS, comme le champion dans l’action destinée à préserver et à renforcer la solidarité collective en Belgique dans une enquête menée par Solidaris.

La gauche de pouvoir

Un avocat
Pierre-Yves Dermagne, 40 ans, est vice-Premier ministre PS du gouvernement De Croo. Fils d’un ténor du barreau rochefortois comme lui, régionaliste, républicain, il est très proche du président du PS, Paul Magnette. Il est lecteur de Camus et passionné de cyclisme.

Victoire
Dermagne défend un modèle de concertation sociale qui mène à des résultats. “Cet accord, nous en avions besoin. […] Quand je dis “nous”, Monsieur Hedebouw, je pense aux 11,6 millions de Belges auxquels vous voulez vendre des t-shirts arborant un slogan d’unité, alors que votre fonds de commerce est la division.

Ce qui est obtenu
Dermagne a attaqué frontalement Hedebouw au Parlement:  “Vous vous dites aux côtés des travailleurs pauvres, mais vous balayez d’un revers de la main l’augmentation historique du salaire minimum. Êtes-vous prêt à dire à Déborah, caissière, qu’elle n’aura pas droit à sa prime de 500 euros? Êtes-vous prêt à dire à Dirk, ouvrier de 55 ans qui a mal au dos, qu’il ne pourra pas bénéficier d’un aménagement de fin de carrière? […] Je suis disposé à livrer tous les combats pour les travailleurs les plus fragiles, mais jamais sur leur dos et à leur détriment”.

Coude-à-coude
Dans un dernier sondage, le PS avec 22,8 % des intentions de vote devance toujours le PTB en Wallonie. Mais ce dernier progresse et arrive en deuxième position, devant le MR (19 % des intentions de vote).

 

Plus d'actualité