De Croo VS Bouchez : le gouvernement va-t-il chavirer?

La Vivaldi tangue suite aux interventions houleuses du MR, son président en tête. Quitte à faire chavirer le gouvernement?

De Croo vs Bouchez @BelgaImage

Le fédéral

Éclair
Le 1er juin, en pleine controverse autour du voile à la Stib, la nomination de la nouvelle commissaire du gouvernement auprès de l’Institut pour l’égalité entre les femmes et les hommes est rendue publique. Ihsane Haouach, qui porte le foulard, est nommée par la secrétaire d’État Écolo, Sarah Schlitz.

Météo annoncée
L’étonnement du patron du MR peut surprendre. Le Parti libéral francophone fait partie de la Vivaldi. Il est donc partenaire d’Écolo au sein du gouvernement fédéral. On notera que l’arrêté royal nommant la commissaire date du 17 mai.

Paratonnerre
Devant les députés, la secrétaire d’État, Sarah Schlitz réplique en rappelant le parcours d’Ihsane Haouach, diplômée de Solvay ayant une riche carrière dans le secteur privé. “À vous entendre, une personne portant un foulard n’est pas en mesure d’exercer ses fonctions correctement ou de façon neutre” ajoute-t-elle.

Alexander fait sauter les plombs
Alexander De Croo, à la Chambre, explique que la procédure a été respectée et loue les compétences et qualités de la commissaire incriminée. Le jeu se calme… Mais le Premier ajoute, à propos de cette nomination: “Aucun parti ne l’a remise en cause”. Le MR de Georges-Louis Bouchez aurait donc été informé.

Le MR et Georges-Louis Bouchez

Tonnerre
La désignation d’une femme portant un signe convictionnel comme commissaire du gouvernement de l’Institut de l’égalité hommes-femmes est totalement contraire au principe de neutralité de l’État” tweete immédiatement le jeune président libéral qui semble tomber des nues.

Foudre
Le MR renchérit par la voix du député Denis Ducarme en commission à la Chambre en s’adressant à la secrétaire d’État Sarah Schlitz: “Je me sens délié de la solidarité (gouvernementale – NDLR). Je vais faire comme vous: dorénavant, vous n’aurez plus mon soutien acquis lors du vote de vos projets. Ce sera à la carte comme vous avez agi en méprisant une partie des membres de la majorité”.

Orages
Le lendemain matin, en kern, dispute générale. David Clarinval, ministre MR des Indépendants et Classes moyennes: “Une personne dans cette position ne peut pas porter de symbole religieux, le MR ne soutient pas cette décision”. Sophie Wilmès, vice-Première MR, justifie les propos tenus la veille par Denis Ducarme. Vincent Van Quickenborne, ministre de la Justice, Open VLD – le Parti du Premier – s’indigne également.

Horizon nuageux
Pour GLB, c’est inexact. Le Premier mentirait? Nuance. “Pour remettre en cause un arrêté royal déjà adopté, il faut l’unanimité des voix, or, en kern, nous étions les seuls à contester, voilà tout.” Et précise qu’il n’en fait pas une affaire de gouvernement mais une affaire de société. “Il faut que ça change, il y aura débat, on verra.” La tempête est un peu calmée. Mais le ciel de la Vivaldi n’est pas très “bleu”.

 

Plus d'actualité