Le vaccin Johnson & Johnson : pour ou contre?

Le vaccin Janssen produit par le laboratoire J & J n’est plus administré en Belgique aux moins de 41 ans après un décès suspect.

Johnson & Johnson @BelgaImage

Avantages

Virus inoffensif
Le vaccin Janssen de J&J utilise un mécanisme similaire aux vaccins d’AstraZeneca et Spoutnik V: un adénovirus, virus inoffensif du rhume. On y ajoute des instructions génétiques d’une partie du virus responsable du Covid-19, l’objectif étant de permettre au système immunitaire de reconnaître le virus sans provoquer de maladie. L’organisme va alors repérer les fragments et déclencher une réponse immunitaire. La technique de l’adénovirus a déjà été utilisée dans le vaccin contre Ebola.

Injection unique
Ce sérum a la particularité de n’avoir qu’une injection unique pour une couverture optimale. Une dose de rappel étant inutile, ce vaccin permettrait de faciliter une vaccination de masse. Il est donc prioritairement utilisé pour la vaccination à domicile des personnes âgées et la vaccination d’un certain nombre de groupes précaires tels que les sans-abri et les personnes sans papiers. Ces personnes continuent d’ailleurs chez nous à le recevoir, quel que soit leur âge.

Efficace
Le vaccin est efficace à 85 % pour prévenir les formes graves 28 jours après la vaccination chez tous les adultes de 18 ans et plus. Par ailleurs, 28 jours après la vaccination, le vaccin a démontré une protection complète contre l’hospitalisation des patients ainsi que les décès liés au Covid-19.

Limité
Les livraisons du vaccin Janssen en Belgique ont été jusqu’à présent très limitées (142.000 doses, dont 54.705 administrées). 80 % des doses administrées à ce jour l’ont été à des personnes âgées de plus de 45 ans.

Inquiétudes

Soupçons
Le vaccin est au centre des soupçons après avoir provoqué un type très rare de caillots sanguins qui ne sont pas de simples phlébites mais des thromboses très inhabituelles. Selon l’Agence européenne des médicaments, elles sont atypiques au vu de leur localisation car elles touchent “des veines du cerveau (thrombose des sinus veineux cérébraux)” et, dans une moindre mesure, l’abdomen.

Décès suspect
Une patiente de moins de 40 ans vaccinée contre le Covid-19 avec le vaccin Janssen vient de décéder dans un hôpital belge. Ses symptômes font penser qu’il pourrait y avoir un lien avec le vaccin: thrombose et chute de plaquettes associées. Par prudence, la Belgique a décidé de ne plus administrer provisoirement ce vaccin aux personnes en dessous de 41 ans dans les centres de vaccination, comme pour l’AstraZeneca.

Exclusion
Le Danemark a décidé d’exclure le vaccin Janssen. L’Agence américaine du médicament en avait par ailleurs suspendu l’utilisation temporairement en avril aux États-Unis après la déclaration de 6 cas de femmes âgées entre 18 et 48 ans ayant développé des thromboses.

Diables
Les Diables Rouges devaient eux aussi bénéficier du vaccin Janssen. Par prudence, ils ont opté pour celui de Pfizer.

Plus d'actualité