Un rapport sérieux sur les OVNI bientôt présenté aux Etats-Unis

Puisque le Pentagone a admis l’existence de ces phénomènes aériens non-identifiés, le Congrès a demandé des explications à la Défense et aux Renseignements nationaux. Certains pilotes et autres anciens responsables témoignent déjà. 

Plusieurs vidéos ont été récemment déclassifiées. (Crédit: capture d'écran CBS News)

L’idée de ne pas être la seule espèce intelligente dans l’univers a toujours fasciné beaucoup d’êtres humains. Une des raisons: les observations célestes inexpliquées. Lumières étranges aux mouvements particulièrement rapides, ombres non-identifiables et autres points clignotants ont été vus par des nombreuses personnes au fil des années. Enfin, c’est ce qu’elles racontent.

En effet, auparavant, les seules soi-disant preuves d’objets volants non identifiés (ou OVNI) consistaient en de drôles de taches sur des photos ou des films. Et aujourd’hui, avec l’évolution technologique, il est devenu quasi impossible de dire si une image ou une vidéo a été retouchée ou pas. Les preuves manquent. De plus, la majorité de témoignages provenaient de quidams peu crédibles et rarement de scientifiques réputés. 
Reste que les OVNI sont un véritable phénomène, régulièrement recensé par les tours de contrôle et les pilotes d’avion. Mais comme leur nom l’indique, on ne sait rien sur ces apparitions et « présence extraterrestre » est évidemment en bas de la liste des hypothèses explicatives. 

Dernièrement, chose inhabituelle, des médias américains sérieux se sont penchés sur cette question et pour une bonne raison. Bien qu’il ait toujours démenti la chose, le Pentagone a admis que les OVNI, ou « phénomènes aériens non-identifiés » (UAP en anglais), sont bien réels. Le Sénat veut désormais en savoir plus. Sa commission des renseignements a demandé à la Directrice des Renseignements nationaux et au Secrétaire à la Défense un rapport sur ces UAP d’ici un mois.

« Pas de conclusions hâtives »

Aux Etats-Unis, l’historique programme 60 Minutes fait partie des émissions de reportage les plus sérieuses, réputées et primées. Elle vient de consacrer un sujet aux OVNI à la surprise générale, de son équipe y compris. « Nous avons abordé beaucoup d’histoires étranges dans 60 Minutes, mais peut-être jamais à ce point », commence le journaliste qui commente le reportage.

En effet, parmi les témoignages, aucun inconnu aux histoires farfelues, mais uniquement d’actuels et anciens membres de la Défense américaine ou de son armée de l’air, mais également des vidéos et autres images de radar venant directement de la source, classifiées jusqu’il y a peu.

On y apprend notamment l’existence d’une division du Pentagone nommée Advanced Aerospace Threat Identification Program (AATIP), programme d’identification de menaces aérospatiales avancées. Et qui de mieux pour en parler que celui qui a été son directeur pendant 7 ans. Lue Elizondo décrit quelques-unes des observations comme se déplaçant à 10 fois la vitesse d’un F-16, échappant aux radars, traversant air, eau et peut-être même l’espace, tout en ayant aucun signe visible de propulsion ou d’ailes. 

Mais il insiste : « Nous ne tirons pas de conclusions hâtives, en disant « Oh, voilà un UAP ». Nous faisons preuve de prudence. Est-ce un nouveau type de technologie de missile de croisière que la Chine a développée ? Est-ce une sorte de ballon de haute-altitude en mission de reconnaissance ? Mais finalement lorsque vous avez épuisez toutes ces hypothèses et qu’il vous reste le fait que cette chose est réelle et dans notre espace aérien, c’est à ce moment que cela devient convaincant, et c’est aussi à ce moment que ça devient problématique. »

« Un Tic Tac »

Un autre témoignage est particulièrement interpellant.

D’après les journalistes de 60 Minutes, beaucoup de pilotes de l’armée déclarent régulièrement des phénomènes aériens non-identifiés lors de leurs patrouilles et entrainements, mais ce n’est qu’après un incident de 2004 en Californie que le Pentagone s’y est véritablement intéressé. Cette fois, l’objet inconnu a été vu par 4 personnes, enregistré par les radars et filmé par caméra.

Deux des pilotes ont accepté d’en parler à l’émission pour la première fois. Ils n’avaient jamais osé, de peur d’être pris pour des fous.

En novembre 2004, le groupe d’attaque du porte-avions USS Nimitz s’entraînait au sud-ouest de San Diego. Après une semaine à détecter des « véhicules aériens anormaux », deux avions, avec deux pilotes à bord chacun, ont été envoyés enquêter. Ils ont trouvé une zone d’eau vive, de la taille d’un avion, au milieu de la mer, pourtant calme. Juste au-dessus, ils ont vu « un petit objet blanc ressemblant à un Tic Tac ». Un des avions a donc effectué une manœuvre en spirale pour descendre le voir de plus près. En un instant, l’objet volant inconnu se met à se diriger vers lui, en imitant son vol en spirale. « Il était conscient que nous étions là », explique le pilote Dave Fravor. « J’ai voulu voir à quelle distance je pouvais m’approcher. Donc je l’ai fait et il a continué à monter.  Et quand il est arrivé juste en face de moi, il a disparu… »

Impossible pour les quatre pilotes de trouver une explication à ce qu’ils ont vu. « Nous avons regardé cette chose pendant 5 bonnes minutes. […] Je ne sais pas qu’il l’a construit, qui a la technologie, qui a cette intelligence. Mais il y a quelque chose dans la nature de bien mieux que nos avions. »
 

Plus d'actualité