Le parcours de Conor McGregor, le sportif le mieux payé du monde

Vous attendiez Messi, Hamilton ou Djokovic? C’est pourtant ce cogneur le sportif le mieux payé de l’année. Grâce à sa marque de whisky...

Conor McGregor @BelgaImage

Dublin

Conor McGregor naît le 14 juillet 1988 à Dublin. Il grandit avec deux sœurs dans un environnement plutôt précarisé de la banlieue dublinoise. Doué mais peu intéressé par l’école, il devient apprenti plombier à 16 ans. Mais ce qu’il aime, c’est le foot. Et surtout la boxe.

MMA

“Quand Conor est né, il avait les poings serrés”, dira son père. À 18 ans, il développe le goût du MMA (Mixed Martial Arts), un sport de combat où, grosso modo, tout est permis dans un octogone. Il remporte son premier combat en claquant un K.-O. technique à son adversaire et devient pro.

Plume et léger

McGregor devient vite un phénomène. Violent verbalement et physiquement, il ne recule devant aucune provocation. En 2012, il est le premier à remporter la ceinture dans deux catégories simultanément: les poids plume et les poids légers. Il quittera ensuite plusieurs fois le circuit, connaîtra la défaite et se disputera régulièrement avec la fédération principale de MMA, l’UFC.

Mayweather

Fin 2016, il obtient une licence pro de boxe anglaise, dans le but d’affronter le champion Floyd Mayweather. Ses appels du pied sont finalement entendus par le boxeur américain, qui sort de sa retraite, et le combat a lieu le 26 août 2017. Prêt mais inexpérimenté, McGregor est mis au tapis par Mayweather au dixième round. Le combat génère 600 millions de dollars.

Fortune

Les 180 millions de dollars amassés cette année font de lui le sportif le mieux payé de la planète. Il n’a pourtant combattu qu’une seule fois, en janvier, et a perdu face à Dustin Poirier. Sa principale source de revenus, c’est sa marque de whisky, Proper Twelve. La pandémie n’a pas empêché les dix sportifs les mieux payés de récolter plus d’un milliard de dollars en 2020 (+ 28 % par rapport à 2019).

Dee

Il rencontre Dee Devlin en 2008, alors qu’il n’est encore qu’un anonyme qui tente de survivre avec les maigres revenus de ses combats. Dans de nombreuses interviews, il lui voue un culte sans limite. “Quand je rentrais chez moi lessivé après l’entraînement, elle me disait toujours: “Conor, je sais que tu y arriveras”.” Ils se sont fiancés en 2020 et attendent leur troisième enfant.

Apparence

Conor McGregor, c’est une gueule et un look. 1,75 m, 77 kg de muscles (il peut descendre à 66 pour changer de catégorie). Cheveux rasés sur les côtés, grosse barbe rousse. Tatouages agressifs et omniprésents sur son torse tracé. Et hors octogone, des costumes impayables. Il porte sur lui les traditions des Peaky Blinders de son Irlande natale.

Mystic Mac

Autoproclamé “The Notorious” (Le Célèbre), il s’est aussi donné le surnom de Mystic Mac après être parvenu, plusieurs fois, à réaliser dans l’octogone ce qu’il avait prédit. En 2014, il annonce qu’il mettra Dustin Poirier K.-O. lors du premier round. Ce qu’il fait.

Attitude

Adepte du trash-talking et des provocations, il a souvent dérapé, que ce soit en conférence de presse, dans les bars ou dans la rue avec des fans un peu trop insistants. C’est un habitué des travaux d’intérêt général.

Ennemis

Il s’est évidemment fait une longue liste d’ennemis au cours de sa carrière. Principalement d’autres combattants. Dernier en date, Colby Covington qui estimait la semaine dernière que McGregor était fini. “Il est la risée de notre communauté. Pour les vrais fans, Conor est essoré.” On attend sa réponse, ça devrait cogner.

 

Plus d'actualité