Caroline Désir « Il faut encore travailler sur le nouveau calendrier scolaire »

La ministre de l'Éducation Caroline Désir était l'invitée de Maxime Binet dans Il faut qu'on parle sur DH Radio ce lundi matin.

Caroline Désir - BelgaImage

L’annonce du nouveau calendrier scolaire pour l’année 2022-2023 a fait beaucoup de bruit ces derniers jours. Certains plaident le manque de concertation, d’autres jugent qu’il est trop tôt pour mettre en place une telle réforme. Caroline Désir est donc revenue sur l’instauration de ce nouveau calendrier.

Selon elle, l’actuel calendrier scolaire est « démodé », calqué sur un mode de vie dépassé. Et surtout « en deux mois de vacances scolaires, certains enfants décrochaient complètement », a-t-elle expliqué, pour confirmer que ce changement de rythme scolaire avait avant tout des avantages pédagogiques.

La ministre de l’Éducation a également précisé que si les dates du calendrier ont été fixées, ce n’est pas pour autant qu’il n’y aura pas quelques changements à opérer d’ici sa mise en place. « Il y a encore beaucoup de choses à régler, notamment avec les transports en commun par exemple », a détaillé Caroline Désir, « Il faut encore travailler dessus ».

Les scouts, qui ont critiqué le nouveau calendrier, ont déjà été entendus et le seront encore eux aussi, a-t-elle fait savoir. Et il faudra également s’accorder avec la Flandre, que Caroline Désir essaie toujours de convaincre du bien-fondé de la réforme du calendrier scolaire.

Plus d'actualité