" Le pic est passé, nous pouvons espérer un bel été "

Selon le virologue et porte-parole interfédéral Steve Van Gucht, les chiffres sont rassurants.

Steven Van Gucht, tout sourire - Belga

Une fois n’est pas coutume, un expert nous donne de l’espoir. Dans les colonnes de Het Laatste Nieuws, Steve Van Gucht, porte-parole interfédéral et virologue de l’Université de Gand, a affirmé que plusieurs signaux positifs dans les chiffres de la situation sanitaire montrent que « le pic de la troisième vague est passé » et que nous « pourrions passer un bel été ». Alléluia !

 

Hospitalisations en baisse

 

Premier signal positif : «Les admissions à l’hôpital diminuent depuis plusieurs jours d’affilée. Nous sommes maintenant autour des 200 admissions par jour. Le fardeau des soins intensifs diminue également très lentement. Mais il reste élevé avec 882 patients (892 mercredi – NDLR). Vous pouvez voir que nous avons eu le pic et que nous descendons progressivement ». Cette tendance est similaire aux prédictions du GEMS, ce qui signifie que la situation, si elle reste tendue, est sous contrôle.

 

Taux de reproduction du virus inférieur à 1

 

Deuxième signal positif : « Le taux de reproduction du virus est maintenant inférieur à 1 (0,896 mercredi – NDLR). C’est important car cela confirme la tendance » au ralentissement. Et en prime, le taux de positivité des tests, qui inquiétait tant ces dernières semaines, « est maintenant à 8,9%. Nous testons plus, mais moins de tests reviennent positifs. Ce taux est en déclin continu ».

 

Bref, tous les indicateurs passent au vert et l’été s’annonce radieux. Le virologue met néanmoins en garde : « Continuons nos efforts pour suivre les règles pendant un certain temps. En privilégiant les rencontres à l’extérieur et grâce à la vaccination, nous pouvons espérer avoir un bel été. Je suis assez optimiste à ce sujet » .

 

Plus d'actualité