Métiers de contact, magasins, bulle: ce qui est déconfiné ce lundi

La Belgique passe à la deuxième phase de son plan de déconfinement ce 26 avril.

@BelgaImage

Aujourd’hui, c’est l’heure de la «fin de la pause de Pâques», selon l’expression du gouvernement fédéral. Un arrêté royal a été publié hier pour que les Belges puissent respirer un peu plus à partir de ce lundi. Le gros des mesures concerne les commerces et les métiers de contact mais il y a aussi un volet plus social avec un élargissement de la bulle.

Magasins et contacts sociaux

Premier volet donc, les métiers de contact non médicaux. Fermés depuis le 27 mars dernier, ils peuvent rouvrir leurs boutiques après un mois d’absence. Cela concerne donc les salons de coiffure, maquilleurs, centres de bien-être, de massage, instituts de beauté, salons de tatouage… Tous doivent bien entendu respecter les consignes sanitaires, à savoir la prise de rendez-vous, le port du masque, un nombre limité de clients présents au même moment (déterminé en fonction de la superficie), un nettoyage des lieux entre chaque service, l’aération du salon… Bref, un retour au statut ante quem.

Les rendez-vous ne seront par contre plus obligatoires dans les commerces non essentiels, qui se plaignaient de cette règle très contraignante. Les clients pourront même s’y rendre à deux, et non seulement seuls. Pour le reste, là aussi, les magasins devront respecter les mesures de précaution sanitaires, comme auparavant. Un semblant de shopping plaisir est donc à nouveau possible.

Troisième mesure: la bulle sociale. Limitée jusqu’ici à quatre en extérieur, elle passe désormais à dix. Cela doit toujours se faire dans le respect des règles de distanciation mais les réunions entre amis à l’air libre sont désormais véritablement possibles. Par contre, rien ne change à l’intérieur, où la bulle est limitée à une personne.

Et après?

Enfin, des projets pilotes vont être lancés dans plusieurs secteurs, notamment ceux culturel, évènementiel et sportif. Le but est de faire des événements «tests», comme dans d’autres pays, pour mieux estimer les risques que ferait peser un déconfinement dans ces milieux-là. Une façon de mieux appréhender leur retour dans les mois qui suivent.

La prochaine phase de déconfinement est prévue pour le 8 mai. Elle verra l’application du plan «plein air», l’élargissement de la bulle sociale en intérieur à deux personnes et le route des activités organisées pour les jeunes. Cette étape était conditionnée au fait que plus de 7 personnes sur 10 de plus de 65 ans soient vaccinées à cette date. L’objectif est déjà assuré d’être atteint. Reste à voir si la pression sur les soins intensifs se calmera suffisamment mais le gouvernement s’est déjà dit confiant.

Sur le même sujet
Plus d'actualité