Pourquoi parle-t-on tant de l’interview d’Harry et Meghan ?

Un entretien d’1h30 entre le couple et Oprah Winfrey sera diffusé ce dimanche soir aux Etats-Unis et ce lundi au Royaume-Uni, en France et en Belgique. Il devrait notamment revenir sur l'abandon de leurs fonctions au sein de la famille royale britannique, avec qui les relations sont toujours difficiles.

Le prince Harry déchaîne les passions, à l'image de ses parents à leur époque. (Crédit: AFP)

Les familles royales fascinent une grande partie de la population, en témoignent les différents magazines qui y sont consacré. Chez nous, on pense notamment à Place Royale, sur RTL-TVI, qui a duré plus de 20 ans et qui devrait d’ailleurs revenir sur antenne sous peu.

Mais aucune de ces dynasties ne captive autant les esprits que la famille royale britannique, dans son pays et à l’étranger. On l’a encore vu dernièrement avec le succès mondial de la série The Crown, version fictionnalisée de la vie de l’actuelle reine du Royaume-Uni, Elizabeth II. 

Difficile de savoir exactement pourquoi celle-là plus qu’une autre, les raisons sont nombreuses. Peut-être est-ce à cause de la position du pays sur la scène géopolitique internationale ? Ou pour son côté extrêmement traditionnel ? Ou encore parce que la reine est au pouvoir depuis plus de 60 ans désormais ? Une des explications est certainement parce que la famille Windsor ne semble n’avoir jamais eu une vie très paisible. Les mariages (et le divorce) du prince Charles, ainsi que la vie puis le décès tragique de l’ex-princesse Diana avaient, par exemple, été particulièrement suivis.

Les derniers tumultes en date concernent le prince Harry et la princesse Meghan, qui, début 2020, ont annoncé quitter leur fonction de membres de la famille royale, souhaitant mener une vie plus indépendante. Un choix sur lequel on devrait connaitre plus de détails très prochainement, puisque le couple a accordé une interview à Oprah Winfrey, diffusée ce dimanche soir aux Etats-Unis.

Plus qu’un simple sujet

Ce qui n’aurait pu être qu’un simple sujet dans un magazine d’actualité est un véritable événement télévisuel, programmé en prime time sur la chaine CBS. L’émission, intitulée « Oprah with Meghan and Harry » devrait durer deux bonnes heures (publicités comprises, donc probablement 1h30) et sera également diffusée au Royaume-Uni sur ITV ce lundi, tout comme sur TMC en France et en Belgique. 

On ne sait encore que peu de choses sur le contenu de l’émission. Oprah commencera en interrogeant uniquement Meghan Markle. La chaine a annoncé que cette dernière aborderait son entrée dans la famille royale, le mariage, la maternité (puisqu’elle attend son deuxième enfant) mais aussi comment elle vit son quotidien « avec cette pression publique intense ». Elles seront ensuite rejointes par Harry.

En revanche, on sait que l’émission a été tournée début février, donc les questions ne devraient pas trop être en décalage avec l’actualité du moment. Les premiers extraits montrent que le cadre de l’interview était plutôt simple : Oprah face au couple sur la terrasse d’un grand jardin.

La fondation Archewell, lancée par le couple, devrait être un des sujets abordés puisqu’outre ses aspects philanthropiques, elle a notamment signé des accords juteux avec Netflix et Spotify pour de la production de contenu. Des films, séries et documentaires pour la première plateforme et des podcasts pour la seconde.

Un choix risqué

Ce genre d’apparition dans les médias est plutôt rare pour les membres de la famille royale britannique. Et pour cause, cela ne leur a pas toujours réussi. Comme le rappelle La Libre, c’est lors d’une interview télévisée en 1994 que le prince Charles a révélé sa liaison avec Camilla Parker-Bowles et son amour pour celle qui est aujourd’hui son épouse. L’année d’après, Diana répondit aussi aux questions de journalistes du petit écran, évoquant son mariage avec le prince et sa séparation.

D’ailleurs, au Royaume-Uni, des pétitions ont été lancées pour empêcher la diffusion du programme, notamment parce que le moment est mal choisi : la reine doit s’adresser au Commonwealth le même jour. De plus, son mari, le prince Philip, est actuellement hospitalisé depuis quelques semaines.

Dernièrement, Buckingham a annoncé enquêter sur des allégations stipulant que Meghan aurait martyrisé le personnel du palais de Kensington, suite à un article du Times sur le sujet. Le journal a révélé que l’ex-duchesse a été le sujet d’une plainte pour intimidation en octobre 2018, alors qu’elle vivait encore en Angleterre.

Deuxième télé pour Harry

Le moment de la diffusion n’a pas été choisi au hasard. En effet, en se retirant de leurs devoirs royaux en janvier 2020, le couple s’était laissé une année pour y réfléchir et éventuellement changer d’avis. Mais ce 19 février dernier, Buckingham Palace a confirmé que leur décision n’avait pas changé et que leur départ de la famille royale était désormais définitif. 

Quelques jours après seulement, Harry faisait une première apparition télévisée dans le talk-show de fin de soirée de James Corden. Cet humoriste et animateur star de la télévision américaine depuis quelques années est originaire du Royaume-Uni où il était déjà extrêmement populaire avant d’avoir sa propre émission outre-Atlantique. Il a emmené le prince faire du tourisme à travers Los Angeles dans un bus à deux étages. Un passage qui a déjà été vu plus de 15 millions de fois sur Youtube en une semaine. 

Plus d'actualité