La Pennsylvanie, l’État où tout va se jouer ?

La course à la Maison Blanche est très serrée entre Donald Trump et Joe Biden. Le démocrate est pour l’instant en tête, mais le décompte n’est pas encore terminé. Les résultats de plusieurs États-clés se font attendre. Parmi eux, la Pennsylvanie, qui pourrait faire basculer l’élection.

©belgaimage-169929044

Biden : 227 électeurs. Trump : 213. C’est pour l’heure le décompte du New York Times. Du côté de l’AFP, on annonce 238 grands électeurs à Joe Biden, contre 213 toujours, pour le président sortant. Selon ces résultats, le candidat démocrate aurait une (petite) longueur d’avance sur son rival. Toutefois, elle reste pour le moment insuffisante pour être assuré de la victoire, puisqu’il faut un minimum de 270 grands électeurs sur 538 pour gagner les clés du Bureau Ovale. Annoncée par les sondages, la vague démocrate n’a donc pour l’instant pas déferlée sur l’Amérique. Les résultats se font encore attendre dans certains des derniers « swing states », ces États-pivots qui pourraient faire basculer le sort de l’élection.

Plus encore que le Wisconsin, que le Michigan ou que la Georgie, c’est la Pennsylvanie qui focalise l’attention. Avec ses 20 grands électeurs, cet État fortement désindustrialisé de la Rust Belt (« ceinture de rouille ») pourrait peser très lourd dans la balance. Difficile pour les 2 prétendants à la victoire finale de faire sans. En 2016, Donald Trump avait créé la surprise en s’imposant dans ce traditionnel bastion démocrate. Cette année, les deux candidats n’ont pas ménagé leurs efforts pour s’adjuger la Pennsylvanie. Rien que sur les dix derniers jours, le milliardaire y a organisé sept meetings. Du côté démocrate, Joe Biden a clôturé sa campagne dans la cité industrielle de Pittsburgh (accompagné de Lady Gaga qui est venue lui prêter main forte) ; sa colistière Kamala Harris s’est elle rendue à Philadelphie pour son dernier meeting.

Pas de résultats avant vendredi ?

Selon les dernières projections du Washington Post, Donald Trump serait en tête en Pennsylvanie, avec 74% environ des bulletins dépouillés. Les résultats définitifs risquent cependant de se faire attendre encore de longues heures, si ce n’est des jours. Vu le contexte « Covid », le nombre de votes par correspondance a été démultiplié cette année. Et selon la loi de l’État de Pennsylvanie, le dépouillement n’est pas autorisé avant le jour de l’élection. Plusieurs enquêtes indiquent que les électeurs démocrates sont très friands du vote par la Poste. Certains observateurs s’attendent donc à ce que l’avance de Donald Trump le soir de l’élection ne résiste pas au dépouillement du vote par correspondance.

Selon plusieurs sources, la Pennsylvanie ne pourrait pas être en mesure d’annoncer un vainqueur avant vendredi. Dans une courte déclaration ce matin, Joe Biden s’est dit confiant d’emporter la Pennsylvanie, ainsi que le Michigan et le Wisconsin. Tout en appelant à la patience : « Nous savions, à cause du (volume) inédit de vote anticipé et par correspondance que cela prendrait du temps». «Nous allons devoir être patients jusqu’à ce que le dur travail du dépouillement soit terminé. Ce ne sera pas fini avant que chaque ait été compté, chaque bulletin ait été compté», a-t-il ajouté.

Plus d'actualité