Quels ministres pour épauler Alexander De Croo ?

Un accord de gouvernement a été trouvé mercredi. Alexander De Croo (Open-Vld) sera Premier ministre. Les pourparlers entre partenaires de la Vivaldi sont toujours en cours pour fixer la suite du casting ministériel.

©belgaimage-168680436

Jeudi, à 10h du matin, Alexander De Croo (Open-Vld) sera devant le Roi pour prêter serment. La Belgique aura alors un nouveau Premier ministre, et un gouvernement de plein exercice. « Pour le Seize [rue de la Loi, NDLR], on a tiré à pile ou face, c’est tombé sur Alexander et c’est un excellent choix » a plaisanté Paul Magnette (PS) en conférence de presse, même si en réalité, son collègue co-formateur était favori depuis quelques jours pour le poste.

Reste maintenant au partenaire de la Vivaldi (PS/SP.A/Ecolo/Groen/MR/Open Vld/CD&V) à se répartir les portefeuilles ministériels et à compléter le casting. Le nom des différents ministres-14 au total, en comptant 7 francophones, 7 néerlandophones, auxquels peuvent s’ajouter un certain nombre de Secrétaires d’État-sera dévoilé un peu plus tard, probablement après les congrès de participations qu’organisent chaque parti pour entériner l’accord de majorité. Aucune info certifiée à ce stade sur l’identité des futurs ministres, que des bruits de couloir.

Sophie Wilmès vice-Première?

Si ce n’est sur ceux qui ne devraient pas en être. Koen Geens, ministre sortant de la Justice et poids lourd du CD&V, a d’ores et déjà annoncé qu’il ne rempilerait pas, souhaitant céder la place à de nouvelles personnalités chrétiennes-démocrates. Sauf surprise, Maggie De Block, ministre de la Santé publique, devrait payer les pots cassés suite à la gestion fédérale de la crise sanitaire, et ne pas être non plus du casting.

Pour le reste, La Libre croit savoir que du côté francophone, 5 postes reviendraient au PS (1 vice-Premier ministre, 1 ministre, 2 secrétaires d’Etat et la présidence de la chambre) 4 postes à Ecolo (1 vice-Premier, 1 ministre, 1 secrétaire d’Etat et la présidence du Sénat) et 2 postes pour le MR (1 vice-Premier et 1 ministre).

L’Écho a eu vent d’infos plus précises, toujours à prendre avec des pincettes, à ce stade. Il y aurait 7 vice-Premiers, un par parti de la coalition : Pierre-Yves Dermagne (ministre wallon PS), Sophie Wilmès (MR), Georges Gilkinet (chef de groupe Ecolo), Servais Verherstraeten (chef de groupe CD&V), Vincent Van Quickenborne (Open Vld) et Kristof Calvo (Groen). Encore moins de certitudes pour le SP.A; la députée Meryame Kitir serait toutefois pressentie. Verdict dans une poignées d’heures.

Plus d'actualité