Entre 1.100 et 11.000€ d’amende : Londres ne rigole pas avec la quarantaine

Au Royaume-Uni, comme partout, si vous êtes testé positif au Covid-19, vous devez vous isoler 14 jours. Mais désormais, c'est la loi qui le dit. L'amende minimum pour non-respect de la quarantaine est déjà à 1000£. Au Canada, cela peut coûter encore plus...

Les patrouilles sont fréquentes.

L’épidémie de Covid-19, qui semblait s’éteindre au début de l’été, a repris de plus belle un peu partout dans le monde. Dans certains pays, les autorités prennent des mesures drastiques pour s’assurer que les situations de confinement du printemps dernier ne doivent pas s’avérer à nouveau nécessaires.

Au Royaume-Uni, à partir de ce lundi 28 septembre, la loi oblige les personnes testées positives, ou contactées par le service de tracing, à se mettre en quarantaine. Qui dit loi, dit amende et la plus petite est déjà à 1.000 livres, soit environ 1.100 euros. Pour les plus réfractaires, la somme pourrait monter jusqu’à 10.000 livres, (11.000€). Une coquette somme qui devrait pousser bon nombre d’Anglais à rester chez eux. À noter qu’une entreprise qui autoriserait un employé devant s’isoler à travailler risquerait une amende similaire.

Mais à l’inverse, le gouvernement britannique ne veut pas laisser tomber les personnes qui perdraient gros à rester en quarantaine. Les personnes à faible revenu, qui bénéficient déjà d’aides de l’Etat, pourront faire une demande pour une aide supplémentaire de 500 livres (550€) si elles doivent se confiner durant deux semaines.  

« Ces simples mesures peuvent faire une énorme différence pour réduire la propagation du virus, mais nous n’hésiterons pas à en ajouter d’autres si le nombre de cas continue d’augmenter », a déclaré Matt Hancock, secrétaire d’état à la Santé.

Dimanche matin, le Royaume-Uni annonçait 5.693 nouveaux cas de Covid-19 et 17 décès supplémentaires.

Les amendes canadiennes s’envolent

De l’autre côté de l’Atlantique, chez leurs cousins canadiens, les mesures sont encore plus strictes.

Tout d’abord, la quarantaine est obligatoire pour toutes les personnes revenant de l’étranger, peu importe le pays duquel ils ont décollé. Parfois, la police passe par le domicile de Canadiens devant s’isoler. S’ils ne vous trouvent pas chez vous, l’amende peut s’élever jusqu’à 750 000 dollars canadiens (480 000 euros)! Les conditions sont de plus très strictes : impossibles de sortir de chez soi même pour une course. Les livraisons à domicile sont la seule option.

Comme chez nous, les rassemblements ne peuvent dépasser les 10 personnes au Canada. Depuis quelques semaines, enfreindre cette mesure est aussi passible d’une amende et des rondes de surveillance sont effectuées. Une fête de famille trop peuplée pourrait couter jusqu’à 10 000 dollars canadiens (6 400 euros).

Plus de 13.000 Canadiens sont actuellement malades du Covid-19. 9.309 personnes sont décédées depuis le début de la crise.

Et chez nous ?

En Belgique, les amendes pour non-respect des mesures varient fortement selon le niveau de pouvoir qui les ont instaurées.

Au niveau communal, l’amende administrative peut aller jusqu’à 250€. Si vous ne respectez pas une quarantaine obligatoire, en Wallonie, l’amende peut aller jusqu’à 500€, voire même entre 8 jours et 6 mois de prison. À Bruxelles, l’ordonnance est assez similaire.

À noter que les amendes liées au Covid-19 en Belgique ont déjà rapporté plus de 6 millions d’euros.

Plus d'actualité