Histoires personnelles : être malade à l’ère du coronavirus

Depuis sept mois, le coronavirus est dans nos vies. Et avec lui, les mesures barrières, contraintes et devoirs citoyens qui l'accompagnent. On a tous une histoire insolite et improbable liée à ce nouveau style de vie. Témoignages en séries.

Belga

Comme chaque année à la rentrée, Damien a le nez bouché. Pire, il tousse, bave, a les yeux gonflés et passe son temps à renifler. D’habitude, sa femme lui dit : « Mouche-toi ! » Mais cette année, la réaction est différente, silencieuse, embarrassée. Au boulot (il bosse dans la fonction publique à Bruxelles), quand on le voit dans cet état, on l’évite. Regards de biais et chuchotements. Damien se mouche, mais rien n’y fait, bien au contraire. Sa directrice finit par lui dire, le masque sur le visage, à un mètre cinquante de distance (en vérité, de l’autre bout du couloir) : « Damien, tu n’irais pas faire un test de dépistage Covid ? »

Dont acte. Lundi 7 septembre, Damien se rend chez son médecin. Qui est aussi son beau-père. Il y croise son beau-frère qui est là pour les mêmes raisons. Lui aussi est mal en point. Toux, yeux gonflés, difficultés à respirer. Ils tapent la discute en famille, passent le test, refont la route ensemble. Le lendemain (ce fut rapide!) les résultats du test arrivent : Damien est négatif, le beau-frère est positif.

Le coup de téléphone arrive une semaine plus tard : « Bonjour Monsieur, on nous informe que vous avez été en contact avec une personne infectée au coronavirus. Avez-vous des symptômes ? » Réponse : « Oui ». C’est qu’entre-temps, Damien est retourné voir un médecin (un autre, dit-il, pour des raisons inconnues…). Cette histoire de nez bouché qui n’en finit pas, eh bien, ce n’était pas le Covid, c’était une sinusite. Le médecin a été clair : au lit et ne pas en bouger ! Mais la sinusite, au call center de traçage coronavirus, ce n’est pas dans leur rayon…

« Oui, j’ai une sinusite… »

« – Vous avez le nez qui coule ? De la fatigue ? Des difficultés à respirer ? » « – Oui, j’ai une sinusite… » « – Mais donc, vous avez les symptômes du Covid 19 ? » « – Oui, mais c’est une sinusite, j’ai été faire le test qui en est ressorti négatif » « – Vous avez été en contact avec une personne ayant été testée positive au Covid 19 et vous avez tous les symptômes, nous allons vous demander de refaire le test et de rester chez vous en quarantaine le temps de recevoir les résultats » « – Mais puisque je vous dit que c’est une sinusite ! » « S’il vous plaît, Monsieur, ne compliquez pas les choses ! »

Deux jours plus tard, alors qu’il s’est remis de sa sinusite, Damien fait donc un nouveau test de dépistage Covid. Qui s’avérera, après quatre jours (ce fut moins rapide), tout aussi négatif que le premier. En attendant, il a gardé la quarantaine, comme il lui a été demandé. En tout, il est resté près de deux semaines en congé maladie/quarantaine. « Je ne pouvais pas retourner au boulot sans le résultat du test. Du coup, j’en ai profité pour regarder des tonnes de mangas sur Netflix… »

Sur le même sujet
Plus d'actualité