L’affaire Xavier Dupont de Ligonnès fascine toujours autant

C’est le polar de l’été. Netflix y a consacré un documentaire et le magazine Society a vu ses ventes dopées après la publication de son enquête sur le quintuple homicide de Nantes. Sur la Toile, des internautes tentent même d’élucider l’affaire, neuf ans après les faits.

©BELGAIMAGE-77104510

Tout a semble-t-il commencé le 1er avril 2011. Ce jour-là, Xavier Dupont de Ligonnès, un père de famille sans histoire, achète dans plusieurs magasins du ciment, une houe, une bêche. Le lendemain, quatre sacs de 10 kg de chaux. Puis, probablement dans la nuit du 3 au 4 avril, son épouse Agnès et leurs enfants Benoît (13 ans), Anne (16 ans) et Arthur (21 ans) sont tués. Sans doute dans la nuit du 5, vient le tour de Thomas (18 ans), rentré à Nantes dans la soirée. Xavier Dupont de Ligonnès réapparaît une semaine après le drame, et séjourne une nuit dans une auberge du Vaucluse. Il est aperçu pour la dernière fois le 15 avril 2011, dans un Formule 1 du Var, avant de s’évaporer dans la nature. P,our de bon.

Un mandat d’arrêt international est émis contre le fugitif dans la foulée. Toute la police française se lance à sa recherche. Des milliers de signalements sont récoltés ; chacun croît avoir aperçu le suspect au coin de sa rue. Mais rien n’y fait : Xavier Dupont de Ligonnès reste introuvable.

Netflix enquête

Près de 10 ans après, le voile de mystère qui entoure l’affaire n’a toujours pas été percé. Et l’engouement du public pour ce fait divers sordide est régulièrement ravivé, comme en octobre 2019, lorsqu’un retraité français avait été confondu avec le fugitif et temporairement arrêté à l’aéroport de Glasgow, avant d’être finalement disculpé après un test ADN. L’affaire fascine, même en dehors de l’hexagone.

Netflix semble l’avoir bien compris. Début juillet, la plateforme y a en effet consacré un épisode de sa série documentaire « Unsolved Mysteries » (« Les enquêtes extraordinaires »), traitant des affaires criminelles irrésolues. L’épisode aurait engendré quantité de témoignages. Grâce à son équipe de 5 à 6 personnes dédiée au tri de ces témoignages, le producteur d’Unsolved Mysteries a même déclaré croire à une possible arrestation de Xavier Dupont de Ligonnès.« S’il devait être retrouvé, j’espère que ce sera grâce au public de Netflix », a-t-il confié à Variety. L’équipe d’Unsolved Mysteries assure avoir aidé à résoudre plus de 260 affaires (sur 1.300 sujets diffusés) depuis la création de l’émission en 1987.

XDDL fait parler… et fait vendre

Preuve de l’intérêt du public, le magazine Society a vu ses ventes exploser cet été avec son enquête de 77 pages (!) consacrée à l’affaire. Le bimensuel, qui tire habituellement à 40.000 numéros vendus, en a écoulé plus de 400.000 et a dû multiplier les rééditions. Il a notamment fait fureur sur la Toile, où de nombreux internautes échangent et débattent sur la question.

Comme sur le groupe Facebook « Xavier Dupont de Ligonnès: Enquête et Débat » (près de 4.500 membres). Ici, on échange, on suppute, on cherche même parfois à résoudre le mystère. Pour l’un, XDDL s’est réfugié au Maroc ; pour un autre, à Chicago. Non, répond un troisième, les USA sont « trop sécurisés, c’est une vrai galère pour y vivre de manière permanente ». Sur le groupe, les hypothèses fusent dans tous les sens et s’échangent entre détectives improvisés.

Juste pour le plaisir de la spéculation ? Sans doute. Il n’y a en effet que peu de chances que l’enquête soit finalement résolue à partir du canapé de ces passionnés. N’empêche, certaines trouvailles exhumées par la Toile ne se sont pas avérées inutiles pour cerner la psychologie de XDDL ou de sa femme, Agnès. « Ils ont permis d’exhumer les messages d’Agnès, qui se plaignait de son couple sur des forums et ceux de son mari sur le site cite-catholique.org, avec des méthodes parfois à la limite de la légalité», expliquait à Slate Thibault Raisse, coauteur de l’enquête de Society.

Des téléfilms et des séries à la pelle

L’affaire inspire également le petit écran à intervalle régulier. En 2019, un téléfilm avec Kad Mérad s’attaquait au sujet, tout en prenant ses distances avec la réalité et en restant dans le domaine de la fiction. M6 avait également produit un docu-fiction, qui imaginait une résolution plausible au mystère. La chaîne a décidé de récidiver avec une mini-série de quatre épisodes de 52 minutes, diffusés à partir du 15 septembre prochain. L’acteur Arnaud Ducret y incarnera Christophe de Salin, le personnage inspiré de Xavier Dupont de Ligonnès, et sera rejoint au casting par la Belge Emilie Dequenne.

Plus d'actualité