Conseil national de sécurité : la bulle sociale de 5 personnes maintenue

Un nouveau Conseil national de sécurité (CNS) s’est tenu ce jeudi. La situation épidémiologique n’est « ni dramatique, ni parfaite », a déclaré la Première ministre Sophie Wilmès.

©belgaimage-167097060

On s’attendait à un Conseil national de sécurité sans grandes annonces ni modifications drastiques des mesures ; ce fut le cas. Accompagnée des principaux ministres du gouvernement fédéral et des ministres-présidents des entités fédérées, la Première ministre a d’abord dressé un panorama de la situation épidémiologique actuelle, une situation « ni dramatique, ni parfaite ». « Nous pouvons parler d’une tendance à la stabilisation, voire à l’amélioration », a déclaré Sophie Wilmès. Tout en rappelant dans la foulée que le virus « circule toujours », avec un taux de reproduction de 0,9.

Elle a ensuite indiqué les nouvelles mesures et celles qui sont maintenues :

La bulle sociale de 5 personnes reste d’application pour tout le mois de septembre. Pour rappel, ces 5 personnes par semaine sont les personnes avec qui nous ne sommes pas tenus de respecter scrupuleusement les distances de sécurité. Sophie Wilmès a cependant rappelé qu’il était possible d’entretenir d’autres contacts sociaux avec des personnes extérieures à sa bulle, cette fois-ci en respectant scrupuleusement les distances et les règles de sécurité.

la rentrée scolaire sous code jaune confirmée. Tous les élèves, tous niveaux confondus, reprendront le chemin de l’école dès septembre. Un code de couleur orange, qui imposera de prendre des mesures complémentaires pourra être adopté au besoin dans les communes où la situation épidémiologique le demande.

-Concernant les commerces : à partir du lundi 24 août, les clients pourront de nouveau se rendre à deux maximum dans les magasins et pour faire son shopping, sans limite de temps (contre 30 minutes maximum jusqu’à présent).

-Événements : Une augmentation du nombre de personnes pouvant se réunir lors d’événements a été décidée : 200 personnes à l’intérieur et 400 personnes à l’extérieur. Le port du masque reste obligatoire à chaque fois.

-Les couples séparés par les frontières pourront se retrouver. Jusqu’alors, seules les personnes mariées pouvaient franchir toutes les frontières pour se retrouver. Ça sera désormais le cas pour tous les couples pouvant démontrer « une relation durable ».

Enfin, la Première ministre a rappelé l’importance de l’obligation du test et de la quarantaine obligatoire au retour des zones rouges.

Plus d'actualité