Miraculé après sa chute, Remco Evenepoel doit mettre fin à sa saison

Après son impressionnante chute durant le Tour de Lombardie, l’espoir belge du cyclisme souffre d'une fracture du bassin et d'une contusion du poumon ce samedi. D'après le manager de son équipe, impossible qu’il remonte en selle cette saison. 

©BELGAIMAGE-166960348

Après sa chute dans la descente du Muro di Sormano, à 40 kilomètres de l’arrivée, le jeune cycliste belge Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step) souffre d’une fracture du bassin et d’une contusion au poumon. C’est ce qu’indique son équipe dans un communiqué publié ce samedi soir. 

« La bonne nouvelle, il est vivant », a commenté Patrick Lefevere, manager de l’équipe Deceuninck-Quick Step au micro de la RTBF. « Je me fous de la suite de sa saison. Je suis content qu’il soit vivant, pour le même prix on pouvait aller un peu plus loin. Sa saison est finie, quand vous avez des fractures telles, le cyclisme c’est fini pour cette année… »

En effet, si ces blessures sont loin d’être légères, elles auraient pu être bien pires.

Ce samedi, Remco Evenepoel est tombé dans la descente du Muro di Sormano à 40 kilomètres de l’arrivée. Alors qu’il se trouvait à l’avant d’un groupe d’échappés, il aurait mal négocié un virage, heurté un parapet et fait une chute de plusieurs mètres dans un ravin. 

Selon les images de la télévision italienne, les secours ont eu du mal à pouvoir le rejoindre, plusieurs mètres en bas du parapet qu’il a heurté. Le coureur de 20 ans est tombé sur un sol de pierres et d’herbe. Il est toujours resté semble-t-il conscient durant le processus d’évacuation. Il a été transporté vers un hôpital de Côme.

Habituellement organisé en automne, le Tour de Lombardie a été déplacé au mois d’août, coronavirus oblige. Remco Evenepoel abordait ce « Monument » du cyclisme, le premier de sa carrière, avec beaucoup d’ambition, lui qui était en pleine forme depuis la reprise de la saison. Le vice-champion du monde du contre-la-montre 2019 venait de remporter coup sur coup le Tour de Burgos, puis le Tour de Pologne, et s’affichait en tant que grand favori du Tour de Lombardie.

Plus d'actualité