Port du masque à Bruxelles: partout partout ou presque partout ?

Petit guide pratique d'un règlement qui paraît simple... Sauf quand on y réfléchit bien.

Bruxelles masquée - Belga

La barre fatidique des 50 cas par 100.000 habitants a été dépassée en Région de Bruxelles Capitale. Conséquence directe et drastique : l’obligation du port du masque dans toutes les rues de la capitale. Selon l’épidémiologiste Yves Coppieters, c’est pourtant, une mesure « trop forte en regard de la situation » et « trop généralisée ».

Car dans les faits, seules neuf communes de la capitale devraient être concernées. Pour la plupart les communes du nord comme Anderlecht (85 cas sur 100.000 habitants) ou Jette (75), soit des communes plus urbaines et concentrées. Du côté de Woluwe Saint-Lambert (25) ou de Uccle (26), par contre, on peut encore voir venir… Mais les règles sont les règles ! Et que disent les règles, au juste ?

En théorie et en pratique…

Je me promène dans une rue commerçante à la recherche d’une robe d’été, de baskets branchées, d’un tee shirt troué… Vous n’avez rien écouté en classe ! Ca fait deux semaines que le masque est obligatoire dans les endroits bondés ! Vous y réfléchirez en colle !

Je prends une bière fraîche à la terrasse d’un café car il fait chaud, y en a marre et je l’ai bien méritée… Désaltérez-vous à votre aise. Vous êtes assis, dans votre bulle, paisible, à la fraîche ? Les piétons passent et se dépassent, même tout près de vous ? Retirez-votre masque et buvez jusqu’à plus soif !

Je suis à une guingette avec deux amis, je fais le tour du propriétaire et me mets dans la file pour passer commande… Masque, masque et masque. Une fois assis, seulement, à une table, dans votre bulle, vous pourrez vous abreuver sans filtre.

Je me pose dans un parc avec un(e) ami(e), on grignote un vieux chips tout en buvant de l’eau fraîche… Techniquement, vous devez porter le masque. Je sais, je sais, c’est compliqué. C’est pour cela qu’on peut aussi, de temps en temps, être tolérant. Voyez, on n’est pas méchant ! Mais une fois le vieux chips ingurgité, soyez gentils, digérez-le dans un masque !

Je suis à vélo, me déplaçant d’un point A à un point B tout en profitant du vent chaud qui me caresse les cheveux… Vous vous entraînez pour le Tour de France ? Non ? Alors, c’est masque sur le nez, la bouche et le menton ! (Après, ne le dites à personne mais le Gracq – association de défense des cyclistes – est en train de hausser le ton, il y a des discussions, on parle d’être tolérant, la situation pourrait rapidement évoluer,…)

Je sors de chez moi, je traverse la rue vide, je vais à l’épicerie du coin pour acheter du lait, je ressors dans la rue, une personne passe à cinq mètres, j’arrive à ma porte, je rentre chez moi… Dès le premier pas dans la rue, on veut vous voir masqué ! En entrant chez l’épicier, vérifiez bien que votre masque est bien ajusté ! En ressortant, seuls vos yeux doivent dépasser (et encore, si vous portez des lunettes, c’est mieux!) Et si la personne qui passe à cinq mètres ne porte pas de masque, merci de nous prévenir !

Je suis en forêt, absolument seul, à tel point qu’à dix mètres une biche se promène avec son petit, j’ai envie de pleurer tellement le monde peut être beau, calme, paisible… C’est bien mignon, mais le règlement stipule que si vous êtes sur le territoire de Bruxelles capitale, biche ou pas biche, c’est le masque ou une amende de 250 euros. Sinon, vous pouvez aussi pousser jusqu’à Groenendaal… (Après, ne le dites à personne, mais dans les bois, c’est plus facile d’éviter la police… Et puis, on peut faire preuve de tolérance, n’est-ce pas ? Faites juste un effort de mettre votre masque en lisière de forêt)

Je suis chez moi, à la fenêtre, je regarde le va et vient de la foule, une vieille camionnette s’arrête juste sous ma fenêtre, le pot d’échappement continue à hurler et m’envoie sa fumée noire qui me serre la gorge, les narines et me fait pleurer… Respirez à plein poumons ! Vous êtes chez vous ! Vous êtes sains et saufs ! De toute manière, aucun virus ne peut résister à un vieux diesel comme ça, si ? Elle est pas belle, la vie ?

Sur le même sujet
Plus d'actualité